Modalités d'accès à la librairie

Durant cette période de rentrée scolaire qui s'annonce dynamique, nous remettons en place le système de "drive" à la librairie.

Vignette point de retrait02

Si vous souhaitez simplement retirer une commande ou une prescription scolaire (manuels ou lectures demandés par les professeurs), n'hésitez pas à vous présenter directement côté Musée Campanaire.

L'entrée côté Boulevard Carnot vous permettra d'accéder à la librairie et de consulter les ouvrages.

Merci pour votre compréhension ! Nous vous souhaitons une bonne rentrée à tous !

Edito

Après un été bien particulier, nous voici en septembre avec une nouvelle rentrée littéraire toujours très dense ! La littérature est à l’honneur sur cette lettre d’information et nous avons hâte de vous faire découvrir nos lectures estivales. On se retrouve d’ailleurs à la fin du mois, lors d’une soirée exceptionnelle pour vous présenter NOTRE rentrée littéraire …

Seriez-vous intéressé pour écrire le prochain édito ? Si l’exercice vous tente, nous vous proposons dès à présent de nous envoyer par mail (effetsdepage@orange.fr) un petit texte parlant de votre rapport à la lecture, l’écriture, le livre, pourquoi pas un auteur (max. 150 mots) . N’hésitez pas, nous serons ravis de vous lire.

 

Agenda

  • Lundi 5 octobre à 19h00 - Présentation de la rentrée littéraire à la médiathèque de Pujaudran. Les libraires vous présenteront leurs conseils de lecture pour cette rentrée 2020. Sur inscription à la médiathèque de Pujaudran.
  • Jeudi 8 octobre à 19h30 - Rencontre avec Nicolas Maleski. Dans le cadre du festival Polars du Sud, Nicolas Maleski sera présent à la librairie pour présenter ses deux romans Sous le compost et La Science de l'esquive. Gratuit, sur inscription à la librairie.
  • Lundi 19 octobre de 10h00 à 12h00 - Atelier d'écriture créative pour les enfants de 8 à 11 ans. Cet atelier sera animé par Nathalie Crabère. Une participation de 8.00 euros est demandée. Sur inscription à la librairie.

A paraitre

  • Le Naufrage des civilisations – A. Maalouf – Ed. Livre de poche – 7,90 EUR- A paraître le 28 octobre

  • Une éducation – T. Westover – Ed. Livre de poche – 8,90 EUR – A paraître le 14 octobre

  • Lost man – J. Harper – Ed. Livre de poche – 8,90 EUR – A paraître le 7 octobre

  • Les Géants T2 – Ed. Glénat – 10,95 EUR – A paraître le 14 octobre

  • Les Légendaires T23 – Ed. Delcourt – 10,95 EUR – A paraître le 14 octobre

  • Sorceline T3 – Ed. Vents d’ouest – 10,95 EUR – A paraître le 14 octobre

  • Les Sisters T15 – Ed. Bamboo – 10,95 EUR – A paraître le 28 octobre

Derniers coups de coeur

Les geants t1

Les Géants T1

Lylian, Drouin et Lorien – Ed. Glénat

A partir de 10 ans

 

Cette nouvelle série consacrée à l’écologique est prévue en 6 tomes : un enfant va devoir, dans chaque histoire, sauver la planète avec l’aide d’un géant représentant la force de la nature.

Dans ce premier volume, nous sommes en Écosse avec Erin. Cette petite fille a le cœur meurtri car elle vient de perdre ses parents dans un accident de voiture. Vivant désormais avec son oncle, sa tante et son jeune cousin, elle se prépare à quitter sa maison et surtout son jardin qu’elle chérit depuis qu’elle est toute petite. Lors d’une dernière balade dans le bois des environs, elle est chahutée par un groupe d’enfants qui la traitent de sorcière. En mauvaise posture, elle va être aidée par un mystérieux géant fait de feuilles et de bois. Qui est-il ? Pourquoi se sent-elle liée à cette créature ?

Ce premier tome est bien rythmé et le dessin de Paul Drouin propose des décors magnifiques et vertigineux… Tout est en place pour dévoiler une série passionnante… On a hâte de lire la suite...

Miranda chocolat

Miranda chocolat

Astrid Desbordes – Ed. L’École des loisirs

A partir de 9 ans

Miranda est très gourmande et rêve de devenir pâtissière. Grâce aux parents de son meilleur ami, qui la laissent pâtisser dans leur boutique, elle sait que ce métier est fait pour elle. Mais convaincre ses parents semble compliqué. Ceux-ci voient les choses en grand pour leur fille unique et passent leur temps à imaginer des règles éducatives extrêmement strictes faites d’interdictions et d’obligations.

Seuls les moments passés à la Pâtisserie Pétrus allègent le pénible quotidien de Miranda. Elle adore cet endroit ! Mais la boutique est menacée car le propriétaire veut vendre au géant industriel Wonderfood. Pour Miranda et son ami Auguste c’est impossible à accepter. Il y a forcément quelque chose à faire. Et d’abord qui est ce mystérieux groupe industriel qui a déjà fait fermer un grand nombre de magasins de la ville ?

Voilà une sacrée aventure, menée tambour battant et portée par un grand nombre de jeux de mots !

Broadway 1

Broadway

Fabrice Caro - Ed. Gallimard

Le résumé de cette tragi-comédie est très simple : tout part d’une lettre de dépistage colorectal reçue prématurément. Pour le narrateur, 46 ans, c’est le début d’un grand délire paranoïaque totalement absurde et hilarant. A la manière d’un humoriste de stand-up, Fabrice Caro dissèque tous les petits travers de nos vies ordinaires pour notre plus grand plaisir. Si, comme nous, vous avez aimé son précédent roman Le Discours ou que vous appréciez l’humour décalé de ses bandes-dessinées, nul doute que ce nouveau roman vous mettra de bonne humeur et vous offrira de jolis moments de détente.

Yoga

Yoga

Emmanuel Carrère - Ed. P.O.L

Même s’il n’est pas totalement usurpé, ce titre est un peu trompeur. Emmanuel Carrère nous y parle effectivement de yoga, qu’il pratique depuis plus de trente ans, mais aussi de dépression, de trouble bipolaire, de terrorisme. Il nous explique qu’il avait pour projet d’écrire un roman souriant et subtil autour du yoga et de la méditation. De cette visée de départ subsiste d’ailleurs tout le début du livre puisqu’il s’ouvre sur le récit d’une retraite Vipassana réalisée dans le Morvan. Mais comment faire pour méditer sereinement lorsqu’une moitié de soi est l’ennemie de l’autre ?

Ce livre, c’est l’histoire d’un homme obsédé par l’idée de devenir un être humain meilleur. C’est aussi le combat d’un homme capable de créer son propre malheur et de transformer sa vie en enfer. Loin d’être un hochet narcissique, le récit d’Emmanuel Carrère touche quelque chose d’universel. Il nous parle du sens de la vie, de l’identité. Il nous offre un des livres les plus bouleversants de cette rentrée littéraire.

Au nom du bien

Au nom du bien

Jake Hinkson – Ed. Gallmeister

Un simple appel téléphonique va bouleverser la vie d’une petite bourgade bien tranquille de l’Arkansas. Le pasteur de la paroisse, Richard Weatherford, reçoit un ultimatum du jeune Gary : s’il ne lui trouve pas rapidement 30 000 dollars alors le jeune homme révélera à la communauté leur liaison. La menace est sérieuse. Peut-il voir voler en éclats une vie bien réglée, établie solidement autour de la parole de Dieu et de la famille ? Cette vie, tissée depuis des années sur le mensonge et les faux-semblants, est une réalité bien précaire qu’il va s’employer à préserver par tous les moyens. Va s’ensuivre alors une série de décisions et d’actes désespérés, pris dans l’urgence pour sauver les apparences. Sous le regard de sa femme qui ne croit plus aux valeurs faussement affichées, il va user de tous les stratagèmes pour arriver à ses fins. Avec l’histoire de ce prédicateur sombre et tourmenté, ce roman noir fabuleux est une plongée sans concession dans une société américaine austère corsetée par la morale religieuse.

Impossible

Impossible

Erri de Luca – Ed. Gallimard

Comment une simple randonnée en montagne peut-elle amener un homme dans le bureau d’un juge d’instruction ? Les faits sont simples et réellement troublants : un homme s’est tué en tombant d’une vire escarpée, quelque part dans les Dolomites. Et l’homme qui a assisté au drame et donné l’alerte n’est autre qu’un ancien compagnon de la victime, lorsqu’ils étaient unis par la lutte révolutionnaire. Or il s’avère que l’homme qui vient de se tuer, 40 ans auparavant, avait dénoncé tous ses camarades à la police, dont celui qui se retrouve aujourd’hui face au juge, et qui a passé de longues années en prison. Ce jeune juge, devant les faits établis, n’a aucun doute quant à la culpabilité de cet ancien activiste d’extrême-gauche et à son mobile : la vengeance. Dans ce huis-clos tendu, incertain, le vieux militant nie sans faiblir, répondant habilement à toutes les accusations du juge. Il va même jusqu’à lui faire un cours d’histoire contemporaine en revenant sur ces années noires de lutte qui ont vu éclore « la génération la plus poursuivie en justice de l’histoire italienne ». L’auteur nous livre un affrontement magistral entre deux hommes brillants que tout oppose mais qui au final, se respectent.

La petite faiseuse de livres

La Petite faiseuse de livres

Miya Kazuki et Suzuka – Ed. Ototo

A partir de 12 ans

Une jeune femme passionnée par les livres se réincarne dans un monde où personne n’a l’air de lire ! Tout d’abord désespérée de ne pas trouver de livres dans la maison où elle vit, Maïn décide d’explorer le monde qui l’entoure et de partir à la recherche de livres. Mais la situation se complique lorsqu’elle franchit le seuil de la maison : son nouveau corps se fatigue très vite et elle doit sans cesse faire appel à son entourage pour l’aider. Si ses parents et sa grande sœur sont accaparés par les tâches quotidiennes, Maïn tente tant bien que mal d’améliorer son quotidien et de trouver le moyen de mettre la main sur les livres tant espérés.

Voici un manga très divertissant qui sort des sentiers battus. On s’attache très vite à l’héroïne qui doit apprivoiser le monde dans lequel elle s’est réincarnée. Les scènes de la vie quotidienne et les relations qu’elle noue avec sa famille et son voisinage constituent de vraies aventures et chaque découverte nous immerge un peu plus dans ce monde sans livres. A découvrir sans tarder !

L affaire des fees de cottingley

L'Affaire des fées de Cottingley

Natacha Henry – Ed. Rageot

A partir de 10 ans

Inspiré de faits réels, ce roman nous plonge dans l’Angleterre durant la Première Guerre mondiale. En 1917 à Cottingley, Elsie est contrainte de s’occuper de Frances, sa jeune cousine, qui vient d’aménager chez elle avec sa mère et dont le père est parti à la guerre. Un beau jour, les deux jeunes filles reviennent d’une promenade, robes tachées de boue et déchirées par les ronces. Pour échapper à une sévère punition, Frances déclare aux adultes qu’elles ont vu des fées non loin du jardin. Si la mère d’Elsie et celle de Frances les croient immédiatement, le père d’Elsie est beaucoup plus sceptique. Les deux cousines décident alors de prendre des photos des fées pour faire cesser les disputes entre les adultes. Mais leur supercherie les mènera beaucoup plus loin qu’elles ne l’avaient imaginé…

Natacha Henry nous raconte un fait divers stupéfiant avec beaucoup de fraîcheur et de simplicité. Elle réussit avec brio à rendre ses personnages attachants en nous faisant part de leurs joies, de leurs peines et, surtout, de leurs dilemmes intérieurs. Le récit s’accompagne d’un dossier qui permet de se plonger plus en détails dans cette histoire qui a divisé les foules pendant des années. Un livre à lire sans attendre, que vous croyiez ou non aux contes de fées !