Edito

Avec ces fortes chaleurs, tout le monde rêve de partir à la plage ! Tout le monde ? Non, vous, ne préféreriez-vous pas partir dans les Cévennes avec Stevenson ou flâner dans les rues de Dubaï pour y déceler son histoire ?
Petite recommandation toutefois : évitez l’avion, vous risqueriez de connaître une Anomalie ; en cas de catastrophe naturelle, évitez la Louisiane, on y trouve des personnes peu recommandables... Mieux vaut faire un crochet dans l’épicerie japonaise tenue par l’ex-légendaire tueur à gage. Sa reconversion s’est bien passée.
Toutefois, si vous voulez vraiment partir à la plage, faites attention si vous tombez sur une belle jeune femme qui aurait perdu toutes ses affaires* …
*Allusions aux oeuvres de Stevenson (Voyage d’un âne dans les Cevennes), C. Ammoun (Ougarit), H. Le Tellier (L’Anomalie), D. Redondo (Face nord du coeur), Y. Suzuki (Sakamoto Days), M. McDowell (Série Blackwater).

Animations

Vendredi 22 juillet à 19h30 - Nathalie Straseele viendra présenter son nouveau livre Gazoline Yamamoto (Ed. Sans Crispation) en présence de son éditeur Philippe Sarr. Gratuit, ouvert à tous. Inscription bienvenue.

Jeudi 11 août à 19h30 - Sylvie Benito viendra lire des extraits de l’oeuvre de Céline. Gratuit, sur inscription.

Derniers coups de coeur

  • Les Songes du Roi Griffu T1

    Cyrielle Blaire et Maïlis Colombié - Ed. Decourt

    Pour célebrer le mariage du seigneur du clan des Lions, Owein et sa sœur partent chasser un ours dans les montagnes. Lui seul en revient. Elle, n’a jamais été retrouvée. Persuadé qu’elle est encore vivante, Owein va se construire autour de cette quête perpétuelle.

    Envoûté, le lecteur navigue dans un songe peuplé de mystères, de douceur et de dureté. Jouant avec les codes de la fantasy Cyrielle Blaire et Maïlis Colombié, nous offrent un récit initiatique sur la compréhension de soi et du monde qui nous entoure.

    Début d’une trilogie, Les Songes du Roi Griffu, pour une première BD, surprend par la maturité de son histoire et le caractère affirmé de son illustration.

  • La Trilogie Joe Kurtz

    Dan Simmons - Ed. Pocket

    Joe Kurtz, ex-détective privé américain, sort après 11 ans de prison après avoir défenestré un membre de la mafia ayant assassiné son associé. Joe Kurtz se contente de peu, cela tombe bien car il n’a rien ni personne, sauf peut-être son assistante, la seule qui l’attend à sa sortie. Ensemble, ils vont monter un cabinet de détective clandestin dans la cave d’une boutique on ne peut plus louche.

    Trois romans, trois enquêtes différentes, un même détective, une même ambiance. La trilogie de Dan Simmons saura rappeler les films de Tarantino : jouissif, agressif, explosif sans oublier une noirceur et une profondeur qui rend cette trilogie incontournable.

  • Les étoiles s'éteignent à l'aube

    Richard Wagamese et Vincent Turhan - Ed. Sarbacane

    Frank est un adolescent débrouillard de 16 ans ; il n’a pas vu son père depuis des années. Hors, celui-ci lui demande d’entreprendre un voyage vers les montagnes afin qu’il puisse y mourir dignement, comme un guerrier, malgré ses lâchetés. Ce sera pour Frank l’occasion de découvrir l’histoire de ses parents, laissée comme testament par ce père inconnu, détruit par l’alcool bien avant sa naissance et rempli de failles et de regrets. Ce dernier geste permettra-t-il à Frank de comprendre son passé et de vivre son avenir ?

    Ce roman graphique nous parle de pardon avec une grande bienveillance.

  • Le Guerrier de porcelaine

    Mathias Malzieu - Ed. Albin Michel

    Ce livre parle de la Seconde Guerre mondiale vue à travers le regard perspicace d’un petit garçon, révélant les absurdités de cette guerre. Il doit rejoindre une partie de sa famille qu’il connaît peu, en zone occupée. Sa grand-mère, son oncle et sa tante sont attentifs et prévenants ; malgré tout l’enfant va perdre son insouciance. Tout son quotidien bascule : il est obligé de suivre des règles très strictes pour ne pas être découvert.

    Ce livre est le beau portrait d’un enfant résilient, qui est tout sauf en porcelaine !

  • L'Expédition

    Stéphane Servant et Audrey Spiry – Ed. Thierry Magnier

    A partir de 5 ans

    Ce très beau livre illustré nous parle d'une petite fille qui, depuis qu'elle sait marcher, veut naviguer. Alors, grâce au soutien de son père et de sa mère, elle va construire sa première embarcation et larguer les amarres. Ce voyage est en fait celui de l'existence : elle va affronter des tempêtes, rencontrer de nombreux marins égarés et se confronter au temps qui passe. Jusqu'au jour où la terre lui apparaîtra comme un lieu de repos enfin accueillant. Ce carnet de voyage est une jolie allégorie de la vie, sublimé par les dessins d'Audrey Spiry.

  • Frieren T1

    Tsukasa Abe et Kanehito Yamada – Ed. Ki-oon

    A partir de 14 ans

    Voici un manga de fantasy dans lequel l’histoire débute à la fin de la quête des héros. L’elfe Frieren, le prêtre Heiter, le nain Eisen et le combattant Himmel ont vaincu le roi des démons au terme d’une longue aventure. Après une ellipse d’un demi-siècle, Frieren se prépare à retrouver ses anciens coéquipiers. Et si l’elfe n’a pas vieilli, c’est tout le contraire pour Heiter et Himmel. Ce dernier s’éteindra d’ailleurs peu après leurs retrouvailles et sa mort provoquera chez Frieren un profond bouleversement. Malgré les dix années qu’a duré leur quête, l’elfe n’a pas vraiment pris le temps de connaître ses compagnons et le regrette à présent. Commence alors un voyage durant lequel Frieren cherchera à comprendre ce qui la lie à ses anciens coéquipiers.

    Loin des aventures palpitantes proposées ordinairement par les univers de fantasy, Frieren joue la carte de l’introspection et de la délicatesse. Les thématiques de l’amitié, du temps qui passe et du deuil sont traitées avec beaucoup de finesse, de justesse et de retenue. Une très belle découverte !

  • Le Livre des heures

    Anne Delaflotte Mehdevi – Ed. Buchet Chastel

    Marguerite est issue d’une lignée d’enlumineurs établis sur le pont Notre-Dame à Paris. Alors que le siècle qui l’a vue naître se détourne du Moyen Âge pour embrasser la Renaissance, Marguerite s’approprie l’héritage familial. Malgré l’opposition farouche de sa mère, la jeune fille entre dans la vie de l’atelier, perfectionne sa technique, apprend à créer les couleurs à partir des pigments importés de l’autre bout du monde. Soutenue par son père et par son grand-père, enlumineur renommé, Marguerite perpétue les traditions familiales et contribue à la renommée de l’atelier. Mais vivre libre de toute contrainte n’est pas chose aisée dans une société corsetée par la religion et le qu’en-dira-t-on.

    Anne Delaflotte Mehdevi nous offre un très beau récit où se mêlent couleurs et ambiances, pigments et saveurs, dureté et mélancolie. L’écriture très intimiste nous fait pénétrer dans cet atelier au plus près du personnage de Marguerite et nous offre un instant suspendu hors du fracas du monde et du temps.

  • Si la bête s'éveille

    Frédéric Lepage – Ed. Pocket

    Adam est un policier brillant devenu tétraplégique après une agression d'une grande violence. Bloqué à la maison, il est aidé par Clara, une assistante de vie particulière et indispensable pour simplifier son quotidien : en effet Clara est un singe capucin tout mignon … mais qui va vite révéler une hostilité farouche envers son maître.

    Le policier enquête également sur la mort d'une jeune fille au Dakota Building, immeuble très célèbre de New-York, et l'étude de l’éthologie, qui devait l'aider à comprendre un peu mieux Clara, va lui permettre de résoudre ce meurtre. Découvrez-là une intrigue très originale, avec une bonne dose d'adrénaline.