Roméo sans Juliette

Romeo

Roméo sans Juliette

Ed. Thierry Magnier

Roméo sort tout juste d’un centre de détention pour les jeunes après y avoir passé 6 mois. Le jour de sa sortie le directeur lui annonce que son père très malade va bientôt mourir.

Dans un premier temps, Roméo  refuse d’aller le voir puis finalement se rend à l’hôpital et y retrouve Juliette, son ancienne voisine et meilleure amie depuis des années. Très vite on comprend qu’un drame lie ces deux jeunes gens et que le dialogue est cassé à cause d’une terrible faute commise par Roméo.

Peu à peu ils  vont se confier et on est alors témoin de la chute de Roméo : en effet après la mort de sa mère son père l’a élevé « à la dure », il voulait en faire un homme, un vrai , un dur. Il lui a mis dans la tête un discours terrible sur le monde d’aujourd’hui  et Roméo est devenu violent et très en colère.  Il s’est lié avec un groupe d’individus qui ne cherche qu’à faire peur. Lorsque son père s’est rendu compte de son erreur, il était trop tard… Je ne vous en dit pas plus. En tout cas c’est une histoire dont on ne sort pas indemne.