Polars

  • La vague arrêtée

    Juan Carlos Méndez Guédez – Ed. Métailié

    Magdalena est enquêtrice, mais ne vous frottez pas à elle, car c’est aussi une sorcière adepte de Sainte Maria Lionza, déesse guerrière vénézuélienne, qui l’aide à résoudre ses investigations. De retour à Madrid afin de fuir un amant envahissant, un homme lui propose une mystérieuse enquête qui la fera rentrer au Venezuela, l’un des pays les plus dangereux du monde. Magdalena, personnage haut en couleurs, souligne avec fureur la noirceur et la misère qui submerge le pays. Un polar palpitant, original, révoltant, sage et drôle à la fois !

  • Docile

    Aro Sainz de la Maza – Ed. Actes Sud

    Après Le Bourreau de Gaudi, l'inspecteur Milo Malart est confronté à une enquête qui va, à nouveau, le plonger dans la noirceur de l'âme humaine. Une famille entière est retrouvée assassinée et un jeune homme, mutique et couvert de sang près de la scène de crime, est vite soupçonné. L'inspecteur Malart est persuadé de son innocence. Il doit lui-même faire face à la maladie qui a déjà englouti son père et son frère : la schizophrénie.

    Les amateurs de romans noirs vont adorer…

  • Albuquerque

    Dominique Forma – Ed. La manufacture de livres

    Jamie est gardien dans un parking à Albuquerque au Nouveau Mexique. Ce n’est pas vraiment la vie qu’il avait imaginée mais c’est sa vie depuis qu’il a dénoncé un parrain de la mafia new-yorkaise pour qui il travaillait. Depuis 10 ans, avec sa femme Jackie, ils ont changé d’identité et se cachent dans cet endroit déprimant. Mais aujourd’hui Jamie comprend qu’il a été retrouvé par les hommes de main de son ancien patron. Il faut fuir… Le couple s’élance alors sur la mythique route 66 en direction de Los Angeles. Mais ces années de cavale ont fait exploser ce couple : Jackie déteste sa vie, déteste son mari qui symbolise cette vie ratée. La route promet d’être longue…

    Ce roman révèle tout de suite une ambiance irrespirable et l’on se demande comment ce road-trip va finir… L’auteur nous présente une Amérique post septembre 2001 qui s’effondre et ne nous fait plus tellement rêver.

  • Le Carnaval des ombres

    R. J. Ellory - Ed. Sonatine

    Qu’est-ce que le rêve américain ? La réussite professionnelle et matérielle ? La sécurité ? La conformité au moule sociétal ? Le Carnaval des Ombres fonctionne comme une pièce de théâtre, le théâtre de nos vies et Ellory nous propose de jeter un œil derrière le rideau rouge ...

    Années 50, dans un freak show d’une bourgade rurale des Etats-Unis, Travis, agent du FBI droit dans ses bottes, doit enquêter sur un corps non-identifié. Tout se passe très bien, une enquête traditionnelle, voire routinière, hormis les réponses allusives des membres du cirque ... Ce cirque ... Ce grain de sable, dans l’enquête, dans les rêves de Travis, dans ses certitudes...

    Ce grain de sable dans les engrenages de ce théâtre, nous permettrait-il à nous de pouvoir, ne serait-ce qu’un instant, jeter un œil derrière le rideau rouge, où tout se joue ? Qu’y verrait-on ?...

  • L'Île des âmes

    Pergiorgio Pulixi - Ed. Gallmeister

    Depuis plusieurs années, la Sardaigne semble être le décor de nombreux meurtres sacrificiels : des jeunes filles sont retrouvées assassinées, leurs corps mis en scène dans des lieux chargés d’histoire. L’inspecteur Barrali est hanté par ces affaires qui ont ponctué toute sa carrière. Aujourd’hui malade, il veut passer le flambeau et trans-mettre tout ce qu’il sait sur ces crimes. Justement, une section « Affaires non résolues » vient d’être créée : les inspectrices Mara Rais et Eva Croce la dirigent. Ce duo s’annonce explosif : Mara est réputée pour être une « grande gueule » et Eva, nouvellement mutée, porte sur elle le poids d’une immense tristesse. Elles vont écouter Barrali leur parler de ces meurtres terrifiants, plus par pitié dans un premier temps, vis à vis de celui qui n’a plus que quelques mois à vivre. Mais très vite, une nouvelle jeune fille est portée disparue et l’inspecteur-chef en est persuadé : il s’agit d’une nouvelle victime...

    Gros coup de cœur pour ce roman, premier d’une série de quatre volumes. Des chapitres très courts donnent un rythme infernal à cette histoire. La Sardaigne apparaît comme un endroit magnifique où légendes et croyances imprègnent chaque lieu.

  • Le Goût du rouge à lèvres de ma mère

    Gabrielle Massat – Ed. Du Masque

    Cyrus Colfer est de retour à San Francisco. Voilà 12 ans qu’il n’y avait pas remis les pieds ! Il y vivait alors avec Amy, sa mère. Ancienne prostituée, celle-ci était devenue une proxénète impitoyable pour une famille de la pègre. Elle avait de l’ambition et espérait que son fils ait, un jour, un rôle important à jouer au sein de cette famille. Mais elle fut assassinée quand Cyrus avait 15 ans.

    Il revient donc aujourd’hui avec l’intention de retrouver sa place dans la Famille et d’élucider la mort de sa mère. Entre temps, il est devenu aveugle…

    Les anciens collègues de sa mère ne l’accueillent pas avec beaucoup de chaleur. Et cela devient encore plus tendu quand la police lui demande de devenir leur indic afin de faire tomber cette branche importante de la pègre américaine.

    Un roman noir détonant, sulfureux, explosif ! Le personnage de Cyrus est un fabuleux anti-héros auquel on s’attache énormément. Il nous énerve, nous fait rire et nous plonge dans les bas-fonds du milieu de la pègre. A découvrir !

  • La Vénus de Botticelli Creek

    Keith McCafferty – Ed. Gallmeister

    Martha Ettinger, shérif du comté de Hyalite, essaie de démêler un double mystère : la disparition d’une jeune femme, guide de pêche, et la mort étrange d’un cow-boy empalé sur les cors d’un cerf. La présence de meutes de loups dans la vallée de la Madison ravive les tensions, les éleveurs et les chasseurs accusant le prédateur. Dans cette nature sauvage, où les pêcheurs et les guides côtoient les grizzlis et les défenseurs des loups, le shérif patrouille à cheval, son colt 45 à la ceinture. Tout est prétexte, dans cette enquête sous tension, à nous immerger dans le Montana, ravivant le mythe des grands espaces sauvages de l’Amérique.

  • Gray

    Léonie Swann - Ed. Nil

    Léonie Swann nous propose là une enquête policière originale. Augustus Huff, enseignant à l’université de Cambridge est très ennuyé : un de ses étudiants, passionné d’escalade en milieu urbain, est mort après une terrible chute. Et si ce n’était pas un accident ? C‘est en tout cas ce que pense Gray, le perroquet de la victime qui a désormais sa place sur l’épaule du professeur… Un duo d’enquêteurs farfelu et charmant !

  • Au nom du bien

    Jake Hinkson – Ed. Gallmeister

    Un simple appel téléphonique va bouleverser la vie d’une petite bourgade bien tranquille de l’Arkansas. Le pasteur de la paroisse, Richard Weatherford, reçoit un ultimatum du jeune Gary : s’il ne lui trouve pas rapidement 30 000 dollars alors le jeune homme révélera à la communauté leur liaison. La menace est sérieuse. Peut-il voir voler en éclats une vie bien réglée, établie solidement autour de la parole de Dieu et de la famille ? Cette vie, tissée depuis des années sur le mensonge et les faux-semblants, est une réalité bien précaire qu’il va s’employer à préserver par tous les moyens. Va s’ensuivre alors une série de décisions et d’actes désespérés, pris dans l’urgence pour sauver les apparences. Sous le regard de sa femme qui ne croit plus aux valeurs faussement affichées, il va user de tous les stratagèmes pour arriver à ses fins. Avec l’histoire de ce prédicateur sombre et tourmenté, ce roman noir fabuleux est une plongée sans concession dans une société américaine austère corsetée par la morale religieuse.

  • L’homme aux murmures

    Alex North - Ed. Seuil

    Alex North nous propose là un premier roman angoissant et machiavélique où le lecteur retient son souffle jusqu’au dénouement final. Excellent et addictif !

    Tom est un écrivain veuf depuis quelques mois qui élève seul son fils de 8 ans Jake. Afin de commencer une nouvelle vie, ils déménagent dans une ville à priori calme et paisible. Mais très vite Tom apprend qu’il y a 20 ans un serial killer a été arrêté après avoir kidnappé et tué plusieurs enfants.

    Dès les premières nuits passées dans leur nouvelle maison Jake dit qu’un homme vient sous les fenêtres de sa chambre lui murmurer une mystérieuse comptine. Or « l’homme aux murmures » était le surnom donné au tueur 20 ans auparavant. Est-ce que tout recommence ? A-t-on affaire à un imitateur ? Ou bien notre tueur toujours emprisonné, avait-il un complice déjà à l’époque et celui-ci reprend-il du service ?

    Nous voici au cœur d’une enquête passionnante menée dans une ambiance digne d’un roman de Stephen King.

  • A peine libéré

    Georges Pelecanos - Ed. Calmann-Lévy

    Dans son dernier roman, G. Pelecanos nous fait découvrir un jeune homme attachant qui a purgé sa peine et qui rentre chez lui. Visiblement prêt à tous les efforts pour se faire une place, même modeste, dans la société, Michael travaille comme plongeur dans un restaurant. Le voici donc rentré dans le droit chemin ? Pas si sûr. La menace apparaît sous les traits d’un détective habitué à naviguer entre ombre et lumière : non content d’arrêter les proxénètes et malfrats en tout genre, il les braque. Et puisqu’il a aidé Michael à sortir de prison, celui-ci lui doit donc une dette. Le thème choisi par G. Pelecanos n’est pas nouveau, il a souvent été développé aussi bien dans la littérature qu’au cinéma : comment refaire sa vie quand on sort de prison, comment échapper à cette spirale empoisonnée qu’est la récidive. Tirer un trait définitif sur son passé de délinquant n’est pas si simple, le prix à payer pour l’effacer définitivement est plus lourd que prévu.

  • Surface

    Olivier Norek – Ed. Pocket

    Défigurée après une opération de police qui a mal tourné, Noémie Chastain se voit mutée dans un village aveyronnais. Officiellement, c’est pour mieux revenir auprès de son équipe après une période au calme. Officieusement, elle sait bien que sa hiérarchie a besoin de l’éloigner car son visage meurtri dérange et rappelle la dangerosité du métier.

    Lire la suite

  • Les Refuges

    Jérôme Loubry - Ed. Calmann Levy

    Sandrine doit vider la maison de sa grand-mère. Celle qui lui fut toujours présentée comme une originale ayant abandonné sa famille, vivait sur une petite île pas très loin de la côte normande avec une poignée d’individus. Lorsqu’elle arrive sur place, la jeune femme découvre des gens âgés qui semblent comme prisonniers de cette île.

    Lire la suite

  • L’Arbre aux fées

    B. Michael Radburn - Ed. Seuil

    Quel plaisir de découvrir un nouvel auteur et son héros ! B. Michael Radburn a créé une série de romans policiers portée par un formidable personnage, le ranger Taylor Brigdes. Après la disparition de sa fille de 8 ans, celui-ci demande sa mutation et se retrouve gardien d’un immense parc naturel sur l’île de Tasmanie. Il pense ainsi fuir ses cauchemars mais voilà que quelques mois après son arrivée une petite fille disparaît. Persuadé qu’il peut la sauver, Taylor se lance dans l’enquête, ce qui n’est pas très bien vu par le policier local et le reste de la population. En effet, il semble que l’île cache bien des secrets…

  • Lost man

    Jane Harper - Ed. Calmann-Lévy

    Deux hommes, réunis près d’un corps allongé contre une pierre tombale, reconnaissent leur frère Cameron, éleveur, mort déshydraté. On est dans l’outback Australien, désert brûlant et inhospitalier où tout le monde suit la règle absolue : en cas de panne on reste près de sa voiture, et on attend qu’un véhicule passe sur la piste. Or Cameron est mort à 10 kilomètres de sa voiture ; celle-ci ne présente aucune anomalie et la climatisation fonctionne normalement. Que s’est-il passé pour qu’il déroge à cette règle ? Nathan, l’aîné qui vit reclus dans son ranch à trois heures de route, rejoint toute la famille réunie dans la ferme en attendant les obsèques. Les tensions, les non-dits, les rancœurs, rien n’a changé, et le mystère demeure, opaque. Jane Harper livre avec ce troisième opus une intrigue prenante, extrêmement bien menée, ancrée dans un drame familial. L’outback est plus que jamais une valeur sûre dans le roman noir australien.
     

  • Iboga

    Christian Blanchard - Ed. Points

    Plonger dans ce roman c'est plonger dans l'univers carcéral, et au bout du compte c'est plonger dans l'âme de Jefferson Petitbois. Arrêté à 17 ans pour plusieurs meurtres horribles, il est condamné à mort. Après l'élection de François Mitterrand sa peine est commuée en réclusion à perpétuité. Très rapidement, après avoir sauvagement agressé un gardien, il est mis à l'isolement. Toute la puissance de ce roman repose sur la capacité de l'auteur à nous immerger dans cette cellule, à nous faire rentrer véritablement dans la peau du condamné. Année après année il va remplir des cahiers, couchant sur le papier la multitude de sentiments qui l'assaillent et le torturent. Qui est ce Max, son mentor qui l'a recueilli quand il était adolescent et qui a fait de lui ce qu'il est devenu. Une psychologue va venir lui rendre visite pour en savoir plus sur lui, sur sa vie, sur ce qu'il a fait réellement. Elle aussi va plonger dans son âme pour, au final, connaître la vérité selon Jefferson Petitbois. Un roman très noir difficile à lâcher.

  • Dans les angles morts

    Elizabeth Brundage - Ed. Le Livre de Poche

    Le roman démarre par un meurtre et une énigme : George Clare, professeur universitaire, découvre en rentrant chez lui sa femme sauvagement assassinée. Leur fille de 3 ans, Franny, est restée seule dans la maison toute la journée. Que s’est-il passé exactement ? Le mari, alors qu’il n’y a ni mobile ni indice, est aussitôt suspecté. Mais cette histoire ténébreuse est aussi celle des frères Hale, dont les parents, des exploitants laitiers, se sont suicidés dans cette même maison, avant que le couple originaire de New-York ne vienne s’installer dans ce coin de campagne en rachetant l’ancienne ferme. Ce récit, qui dresse le portrait d’une micro-société américaine, met l’accent sur la personnalité complexe et effrayante du mari. Un thriller psychologique haletant et finement mené.

  • L'Empreinte

    Alexandria Marzano-Lesnevich - Ed. Sonatine

    Depuis toujours opposée à la peine de mort, l’auteure, alors étudiante en droit est surprise par sa réaction lorsque, face aux aveux terribles de Ricky Langley jugé pour le meurtre d’un petit garçon de 6 ans, elle souhaite voir cet homme mort. Bouleversée par sa propre réaction, elle veut essayer de comprendre ce qui a poussé cet individu à commettre ce crime atroce. Elle va alors enquêter, ne rien laisser de coté : retrouver les  protagonistes de cette histoire, retourner sur les lieux, écouter les témoignages des différents témoins lors des trois procès qui condamneront Ricky d’abord à la peine de mort puis à la perpétuité. Cette enquête va très vite faire remonter chez l’auteure des souvenirs extrêmement douloureux de son enfance. Elle va établir un lien entre son passé et cette affaire. Comprendre Ricky, comprendre la mère de sa victime qui, lors du deuxième procès témoignera pour qu’on laisse vivre l’assassin de son fils : c’est ce que l’auteure souhaite pour dépasser ses propres traumatismes. Entre thriller et enquête journalistique, ce récit est bouleversant. Vous serez marqués par cette lecture, vous serez admiratifs de l’auteure qui parvient à imbriquer parfaitement ces deux récits, tout en conservant un ton neutre et analytique.

  • Rivière tremblante

    Andrée A. Michaud - Ed. Rivages

    A l'été 79, le jeune Michael, douze ans, disparaît sans laisser de traces dans les bois de Rivière-aux-Trembles sous les yeux de son amie Marnie. Trente ans plus tard, non loin de là, la petite Billie Richard se volatilise à son tour. Pour Marnie comme pour le père du petit Michael, c'est l'incompréhension. Ces deux vies confrontées à un impossible deuil se percutent de plein fouet lors d'une troisième découverte macabre. On comprend alors que la descente aux enfers ne faisait que commencer...La plume élégante d'Andrée A. Michaud décrit aussi brillamment les paysages que le flux de pensées qui traverse le cerveau humain tourmenté. L'auteure imagine un polar atmosphérique qui laisse sournoisement l'impression que des fantômes qui hantent la mémoire de ses personnages se baladent partout.

  • Mamie Luger

    Benoît Philippon - Ed. Les Arènes

    Berthe, 102 ans, vient d’être arrêtée par l’inspecteur Ventura après avoir tiré sur son voisin avec un Luger datant de la Seconde Guerre mondiale. Tout au long des huit heures de garde à vue, la centenaire raconte son histoire. Et le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle n’a pas qu’un seul cadavre dans son placard, ou plutôt dans sa cave... Découvrez dans un roman noir décapant, une mamie féministe avant l’heure, une serial-killeuse attachante qui a décidé de passer aux aveux. Attention les yeux !

  • Falco

    Arturo Perez-Reverte - Ed. Seuil

    Arturo Perez-Reverte nous propose avec son dernier ouvrage un roman noir, très noir, sur fonds de guerre civile en Espagne. Son héros, Falco, personnage sombre et énigmatique, ne connaît qu'une seule cause, la sienne. Et c'est du côté des Franquistes qu'il trouve le meilleur terrain pour vivre pleinement la vie aventureuse qu'il a choisie. Sa spécialité : monter des équipes pour participer à des opérations secrètes. La dernière mission qui lui est confiée est extrêmement périlleuse, il va devoir délivrer un personnage très important qui a été fait prisonnier par les Républicains. Ce roman d'espionnage à l'ancienne, noir et violent à souhait, est un saut dans les heures sombres de l'Espagne.

  • Helena

    Jérémy Fel - Ed. Rivages

    Voilà une lecture épuisante, diabolique tant l’ambiance est sombre ! Vous ne pourrez pas poser ce livre avant de l’avoir terminé. Hayley fait son premier long trajet en voiture depuis qu’elle a le permis afin d’aller participer à un tournoi de golf. Sa voiture tombe en panne en plein milieu du Kansas. Norma qui élève seule ses trois enfants depuis la mort de son mari l’accueille chez elle le temps des réparations. Hayley se sent en confiance et se livre rapidement à celle qui l’a accueillie. Elle rencontre alors Tommy, le cadet de la fratrie, qui cache en lui une profonde douleur...

    700 pages haletantes dans lesquelles l’auteur parvient à donner une grande richesse psychologique à ses personnages. A aucun moment vous ne pourrez les juger tant la frontière entre le bien et le mal est fine. A découvrir absolument !

  • Evasion

    Benjamin Whitmer - Ed. Gallmeister

    C’est la chasse à l’homme de l’année à Old Lonesome. Douze hommes viennent de s’évader de la prison, parmi eux certains n’hésitent pas à tuer pour éliminer tout obstacle qui leur barre la route. Ils vont entraîner à leur suite, lors d’une nuit glaciale, une meute de gardiens armés jusqu’aux dents commandés par le directeur Jugg qui organise la traque depuis son bureau. Deux journalistes vont également être de la partie, attirés par ce qui pourrait donner un papier formidable pour le journal local. Une course-poursuite insensée va alors être menée alors que la tempête de neige sévit. Tous ces personnages sont à l’évidence fracassés, autant les gardiens que les fugitifs, semant une violence terrifiante qui va secouer les habitants de cette petite ville du Colorado. Quand plus personne n’a le contrôle de la situation, que les protagonistes règlent leurs comptes, la noirceur devient incandescente. Un grand roman noir américain.

  • Juste après la vague

    Sandrine Collette - Ed. Denoël

    Après l’effondrement d’un volcan dans l’océan une vague gigantesque déferle sur les côtes et emporte tout sur son passage, noyant une grande partie de la population. C’est une catastrophe sans précédent. Réfugiés sur leur île encore au-dessus des eaux, un couple et leurs neuf enfants doivent s’organiser pour survivre. Ils décident de partir pour rallier les hautes terres plus sûres, mais c’est un effroyable dilemme qui assaille les parents. Ils sont trop nombreux pour prendre place à bord de leur embarcation, ils doivent donc laisser trois de leurs enfants sur l’île ; ils reviendront les chercher quand ils auront trouvé des secours. Sur cette trame de départ, l’auteur construit une histoire palpitante, entre aventure et drame. Elle nous fait suivre tour à tour le groupe composé des parents et de leur progéniture lancés sur une coquille de noix au milieu de l’océan, et les trois enfants abandonnés sur l’île, s’appuyant sur un incroyable instinct de survie. Ce texte est aussi et surtout une magnifique histoire d’amour, entre une mère et ses enfants.

  • Inavouable

    Zygmunt Miloszewski - Ed. Fleuve Noir

    Nous avions découvert cet auteur polonais il y a quelques années avec Les impliqués, premier volet de sa trilogie dévoilant son héros le procureur Téodore Szacki. Croulant sous des tonnes de dossiers, celui-ci parvient à échapper à un énorme travail administratif lorsqu’une affaire l’entraîne hors de son bureau. Il nous permettait alors une véritable incursion dans la Pologne moderne.

    Lire la suite

  • Sauvage

    Jane Harper - Ed. Calmann-Lévy

    Lors d’un séminaire de renforcement d’équipe d’une entreprise familiale – un cabinet d’expertise comptable –un groupe de femmes part sac au dos à travers le bush pour bivouaquer le premier soir avant d’atteindre un point de ralliement convenu. La randonnée qui doit être une simple formalité se transforme alors en cauchemar. Les femmes se perdent, paniquent, la discorde éclate ; finalement elles réapparaissent, épuisées, blessées, mais une manque à l’appel. Celle-ci était le témoin capital dans une affaire frauduleuse sur laquelle enquêtait l’agent Falk. Que s’est-il passé exactement ? Les esprits ne peuvent s’empêcher de repenser à une vieille affaire au cours de laquelle des femmes avaient été retrouvées assassinées dans ce coin du bush. Les secours s’organisent, Falk et sa collègue sont sur place, la tension s’installe. Vont-ils retrouver leur témoin vivante ?

    Après le succès de Canicule, Jane Harper revient avec un thriller aux ingrédients bien rodés : le bush australien, l’agent Aaron Falk, enquêteur à la brigade financière de Melbourne, et surtout une intrigue ciselée à l’efficacité terrible.

     

  • Tout cela je te le donnerai

    Dolores Redondo - Ed. Fleuve

    Nous avions découvert Dolores Redondo avec sa trilogie du Baztàn qui nous avait plongés au cœur du Pays Basque. Dans une intrigue passionnante, elle mêlait brillamment histoire de famille et vieilles légendes. Là encore, ce nouveau roman est très réussi.

    Un matin, alors qu'il est en train de relire les dernières pages de son prochain roman, Manuel Ortigosa, auteur à succès, apprend la mort de son mari dans un accident de la route assez inexplicable. En principe parti à Barcelone pour une réunion de travail, celui-ci est retrouvé mort sur une petite route de Galice avec une plaie ouverte au ventre.

    Lire la suite

  • Baad

    Cédric Bannel - Ed. Points

    Visiblement l'auteur connaît bien son sujet, et nous fait découvrir l'Afghanistan, un pays gangrené par une corruption généralisée, l'omniprésence des fanatiques de tout poil, partisans de Daesh et Talibans, et par dessus tout, la culture massive du pavot qui alimente la production mondiale d'héroïne. Dans ce contexte, la tache d'Oussama Kandar, responsable de la brigade criminelle de Kaboul, va être ardue. Flic intègre, il part sur la trace d'un tueur de petites filles, sachant que le temps est compté avant l'enlèvement et le meurtre de la suivante. De manière habile, l'auteur nous amène de Kaboul aux montagnes du Badakhshan, où se terrent les chefs de guerre et trafiquants de drogue, en passant par Paris où une flic aux abois tente de retrouver un mystérieux chimiste. Quel lien à tout ça ? Il existe bien sûr, il faudra juste attendre le dénouement mené tambour battant.

    Voici un polar captivant, original, avec des personnages complexes, extrêmement bien campés, toujours entre ombre et lumière. Un gros coup de cœur.

  • Les Sœurs de Fall River

    Sarah Schmidt - Ed. Rivages

    A la fin du XIXème siècle, dans une petite ville du Massachussetts, une jeune femme, Lizzie Borden, découvre son père et sa belle-mère baignant dans une mare de sang. Ils ont été assassinés dans la maison familiale sans que quiconque ait rien remarqué. La police va enquêter sans le moindre indice, seule l’attitude étrange de Lizzie va les intriguer. Cette histoire sinistre, tirée d’un fait réel, va s’articuler autour du noyau familial, brisé par ce drame. Qui manipule qui ? Le père, autoritaire et glaçant ? La cadette, infantile et dépendante de sa sœur ? L’auteur va donner voix à chacun des personnages de cette affaire. Que s’est-il réellement passé ce jour-là ? Quels évènements, quelles tensions au cœur de cette famille bourgeoise ont pu conduire à ce double meurtre sauvage ? Roman d’atmosphère, thriller, roman noir, cette histoire, qui regroupe autant de genres, captive de la première à la dernière page, dévoilant une part de secret à travers les nombreuses zones d’ombre de cette affaire.

  • A.D.N

    Yrsa Sigurdardottir - Ed. Actes Sud

    ADN est le premier volume d’une série mettant en scène Freya, psychologue pour enfants, et Huldar, officier de police. Ils sont là confrontés à un meurtre terrible, celui de Elisa Bjarnadottir, mère sans histoire qui a succombé à une agonie longue et terrible. Pour seul témoin, sa fille âgée d’une dizaine d’années, enfermée depuis dans un mutisme profond. Il va falloir tout faire pour la faire parler et malgré tout revivre ce moment d’une grande violence. Rythmé et angoissant, je vous recommande vivement ce roman qui devrait vous hanter encore et encore...

  • Confession

    Richard Montanari - Ed. Cherche midi

    Une série de meurtres plonge la ville de Philadelphie dans l’effroi. La police criminelle est sur les dents. Kevyn Byrne, l’inspecteur en charge de l’affaire, va être ramené à une affaire ancienne, quand il était adolescent et parcourait le quartier mal famé de La poche du Diable avec ses copains d’enfance. Un soir, deux corps furent retrouvés, celui d’une gamine qu’ils avaient prise sous leur protection, et celui d’un des fils Farren, une famille maffieuse du quartier. 40 ans plus tard, l’ombre maléfique du clan Farren plane à nouveau sur la ville, semant l’horreur et le désarroi chez les policiers. En avançant dans l’enquête qui s’annonce délicate, l’inspecteur Byrne sait qu’il va devoir se replonger dans ces évènements sombres qui l’ont marqué à vie, et remuer des souvenirs qu’il aurait préféré oublier à tout jamais.

    Richard Montanari est un maître du polar, à l’évidence il signe son retour avec un thriller captivant, noir à souhait, où tous les personnages ont leur part d’ombre, flics ou truands.

  • La Chance du perdant

    Christophe Guillaumot - Ed. Liana Levi

    Renato Donatelli dit le Kanak, puisque originaire de Nouvelle Calédonie, et le lieutenant Cussac, travaillent à la section des courses et jeux au SRPJ de Toulouse. Après avoir retrouvé le corps d’un homme accro aux jeux dans un compacteur à déchets, ils se lancent dans l’enquête. Très vite, ils découvrent d’autres personnes adeptes des casinos toulousains et endettées, mystérieusement disparues. Ce duo, pour lequel on ressent très vite de l’empathie, se lance à corps perdu dans cette affaire. De nombreuses péripéties permettent un scénario efficace et convaincant.

  • Glaise

    Franck Bouysse - Ed. La Manufacture de Livres

    Nous sommes en 1914, Joseph, 15 ans, regarde son père partir à la guerre. Il lui a promis qu’il serait vite rentré… En attendant, le jeune garçon va s’occuper de la ferme avec sa mère, sa grand-mère et Léonard, un voisin trop âgé pour combattre. Un peu plus loin, il y a Valette avec sa main estropiée, qui rumine sa haine de ne pas partir au front. A l’arrière, l’orage gronde... Franck Bouysse  livre là un roman rural, noir, sur ceux qui sont restés à l’arrière, sur ces femmes, ces vieillards et enfants qui ont permis aux populations de survivre. Sur cette terre qui colle aux chaussures mais qui protège les soldats dans les tranchées et qui les nourrit. Magistral !

  • Redemption road

    John Hart - Ed. JC Lattès

    Des femmes sont retrouvées mortes, étendues sur l’autel d’une ancienne église. Dans le même temps, Adrian Wall, un flic jugé pour le meurtre d’une femme, est libéré après 13 ans de réclusion. Liz, une inspectrice qui l’a bien connu et qui est suspectée d’avoir tué froidement 2 ravisseurs, va devoir affronter un passé traumatisant. Les pièces du puzzle vont s’assembler, petit à petit, pour livrer cet excellent polar, maîtrisé de bout en bout et écrit par un maître du genre.

  • Ne fais confiance à personne

    Paul Cleave - Ed. Sonatine

    Jerry Grey, auteur de romans policiers à succès, vient de rencontrer le Capitaine A… A comme Alzheimer. A 49 ans, il sombre dans cette démence et très vite est confronté à la perte de ses souvenirs alors que certains semblent très précis. Jusqu’à ce qu’il se mette à confondre sa vie avec celle des personnages de ses romans. Lorsque des crimes commencent à avoir lieu dans son entourage, la police et lui-même s’interrogent. Superbe mise en abyme de la part de Paul Cleave qui manipule son lecteur, jusqu’à une fin qui va bien au-delà de ce que nous avons pu imaginer.

  • Un souffle, une ombre

    Christian Carayon - Ed. Pocket

    Un soir d'été, 4 adolescents sont sauvagement assassinés sur une petite île d'une base nautique du Tarn. Toute la région bascule dans le cauchemar et le chaos. Des suspects sont arrêtés, il faut un coupable, mais le mystère demeure. 34 ans plus tard, un historien, enfant du pays, ré-ouvre le dossier qui a conservé toutes ses zones d'ombre. Un bon thriller, envoûtant, porté par une atmosphère particulière, loin des codes habituels du genre.

  • J'irai mourir sur vos terres

    Lori Roy - Ed. Du Masque

    La nuit de ses quinze ans et demi, Annie Holleran sort en cachette de la maison. Selon la tradition, toute jeune fille qui regarde dans un puits cette nuit-là pourra y voir le reflet de son futur époux. Pour échapper aux commérages et ne pas rester trop longtemps dehors, Annie choisit de se rendre dans la propriété voisine de celle de son père et de pénétrer dans le jardin de la vieille Mme Baine, qui a toujours détesté sa famille. Mais au lieu d’apercevoir son futur mari, la jeune fille découvre le cadavre de la voisine.

    Lire la suite

  • Te laisser partir

    Clare MacKintosh - Ed. Le Livre de poche

    Une voiture qui surgit dans la nuit, un petit garçon qui traverse au même moment, le drame se Une voiture qui surgit dans la nuit, un petit garçon qui traverse au même moment, le drame se joue en quelques secondes. La voiture fait demi-tour et repart, laissant la mère sous le choc. Le capitaine Stevens, de la brigade criminelle de Bristol est en charge de l’affaire, mais l’enquête va s’enliser.  Pas d’indice, des fausses pistes, toute l’énergie mise par l’équipe débouche sur une impasse, ils finissent par clore le dossier. Dans le même temps, en alternance avec le déroulement de l’enquête, l’auteur nous dévoile l’histoire de Jenna qui, tout à sa douleur, peu après le drame, décide de tout quitter et part s’installer au Pays de Galles pour tenter de se reconstruire. Clare MacKintosh, que l’on découvre avec ce premier roman, livre un excellent thriller, maniant le suspense avec talent. Entre l’atmosphère particulière de la côte Galloise et l’intrigue particulièrement bien construite, tout est réuni pour passer un très bon moment de lecture.

  • Canicule

    Jane Harper - Ed. Kero

    Une petite ville du bush Australien est le théâtre d'un drame qui endeuille toute la communauté. Luke, jeune éleveur du coin, a tué sa femme et son gosse avant de retourner l'arme contre lui. Son ami d'enfance, Aaron, agent du FBI, revient au pays après 20 ans d'absence. Il est là juste pour l'enterrement, dit-il. Oui mais voilà, la quête de la vérité est la plus forte. Que s'est-il passé exactement ? Voilà un polar extrêmement bien ficelé, prenant du début à la fin.

  • Un papillon dans la tempête

    Walter Lucius - Ed. Le Livre de poche

    Ce premier tome d’une future trilogie nous happe dès les premières pages. Farah, journaliste à Amsterdam croise dans le hall de l’hôpital une petite fille déguisée en habits de fête, grièvement blessée après avoir été heurtée par une voiture qui a pris la fuite. Étant la seule à comprendre son langage, elle découvre que cet enfant est en réalité un petit garçon. Cela lui rappelle aussitôt un rituel pratiqué dans son pays d’enfance, l’Afghanistan,  le Bacha Bazi ou « jouer avec les enfants ». Elle n’aura alors plus qu’un but : comprendre ce qui s’est passé.

  • Seules les bêtes

    Colin Niel - Ed. Du Rouergue

    Le pays des grands Causses est un pays rude. Les fermes sont isolées, le métier d'éleveur est épuisant, les hommes souffrent de la solitude, certains s'enlisent dans la dépression. La disparition subite d'une femme va venir bouleverser la vie du Causse. L'auteur va alors donner la parole à différents personnages, tous liés plus ou moins directement à cette disparition. Jusqu'à l'épilogue, très surprenant et original. À savourer.

  • La Veille de presque tout

    Victor Del Arbol - Ed. Actes Sud

    Une fois de plus Victor Del Arbol aura montré toute l'étendue de son talent, nous livrant avec brio ses thèmes favoris, la trahison, les vies brisées, la vengeance. Dans son dernier opus, on découvre une galerie de personnages qui ont tous leur propre histoire, aussi tourmentée que tragique. L'inspecteur Ibarra est appelé au chevet d'une femme grièvement blessée. Il la connaît, elle est la mère d'une fillette enlevée puis assassinée trois ans auparavant. Il avait alors arrêté puis tué l'assassin. Qu'est-il donc arrivé à cette femme qui ne s'est pas remise de la perte de son enfant ? Quelles rencontres a-t-elle faites pour se retrouver aux urgences, à moitié morte ? C'est ce que va apprendre petit à petit l'inspecteur. Par un jeu incessant d'allers et retours, Del Arbol tisse l'histoire de personnages qui vont croiser la route de cette femme. Il y a d'abord cet adolescent, fragile, brisé par la perte de sa famille dans l'incendie de leur maison. Il a été recueilli par son grand-père, un homme qui a connu la prison et la torture sous la dictature Argentine. Trahi par l'ami de jeunesse, il n'aura de cesse de le retrouver ; les comptes devront être réglés. Tous ces personnages ont leurs fêlures, aussi bien les victimes que les bourreaux, et l'inspecteur Ibarra n'échappe pas à la règle. Comment continuer à vivre, comment se libérer de ses fantômes ? Soyez certain qu'avec ce roman, vous serez plongés dans la noirceur et la complexité des âmes tourmentées. Victor Del Arbol se place vraiment en maître du roman noir.

  • Dans les brumes du mal

    René Manzor - Ed. Calmann-Lévy

    Quand le petit Tom est enlevé en même temps que sa mère est sauvagement assassinée, il n’en faut pas plus à l’agent du FBI Dahlia Rhymes pour répondre à l’appel au secours de son frère. Elle avait coupé tout contact avec sa famille depuis des années, mais la disparition de son neveu va lui donner l’occasion de revenir sur les lieux de son enfance. Des gamins sont enlevés, les mères sont assassinées, et aucun indice ne vient aider l’enquêteur en charge de l’affaire. Rapidement, en profileuse aguerrie, spécialiste des crimes rituels, elle va se voir plongée dans son passé ténébreux d’enfant maltraitée. Quand un témoin de l’enlèvement dit avoir vu la silhouette du shadduh, un personnage vaudou, l’enquête bascule dans une dimension terrifiante. Les vieilles croyances qui habitent ce coin de la Caroline du sud perdurent et hantent les marais où se cachent certains esprits. Après l’excellent Celui dont le nom n’est plus, voici le dernier polar de Manzor qui nous entraîne dans les brumes inquiétantes de la mangrove.

  • Le chien arabe

    Benoît Séverac - Ed. La manufacture de livres

    Benoît Séverac connaît bien le quartier des Izards à Toulouse. Tout ce qu’il nous raconte dans ce roman noir respire le réel, l’authenticité. Une nuit la jeune Samia amène de toute urgence à la clinique vétérinaire du quartier un chien sur le point de mourir. Apparemment ce chien intéresse beaucoup de monde. Rapidement il va être le déclencheur d’une guerre que se livrent les bandes de traquants et la police. Cette histoire de trac de drogue et de jeunes sous la coupe d’un imam radical qui prêche le Djihad dans les caves des barres d’immeubles, nous renvoie aux événements qui sont malheureusement la réalité dans les cités dites sensibles. Heureusement, les personnages de la vétérinaire Sergïne Ollard et de la jeune Samia apportent un peu d’humanité dans le quotidien de ce quartier au bord de l’explosion.

  • L'Opossum rose

    Frederico Axat - Ed. Calmann Levy

    Difficile de raconter ce roman sans trop en dire ! Notre héros a décidé de mettre fin à ses jours mais, l’arme sur la tempe, il est dérangé par un homme qui connaît ses intentions et qui lui propose un mystérieux marché. Voilà le point de départ. Après ça, le lecteur est sans arrêt trompé, perdu et malmené par le scénario. Ce roman noir est excellent et devrait plaire aux amateurs de sensations fortes.

  • Vintage

    Grégoire Hervier - Ed. Au diable vauvert

    Ce roman nous embarque avec le héros à la recherche d’une guitare Gibson très rare, une commande d’un riche collectionneur anglais. L’enquête va donc le mener logiquement aux Etats-Unis, sur les traces d’un guitariste mystérieux et inconnu. Mais elle va surtout lui faire remonter l’histoire, jusqu’aux origines du rock et du blues, quand quelques musiciens de génie ont inventé un nouveau genre et inspiré les plus grands groupes. Cette plongée dans l’univers blues-rock, menée comme un véritable polar est absolument passionnante.

  • Les Milices du Kalahari

    Karin Brynard - Ed. Seuil

    Nouvelle voix du polar Sud-Africain, Karin Brynard nous entraîne dans une enquête passionnante menée par le seul enquêteur blanc du commissariat, nouvellement muté dans ce coin perdu. Une femme et sa fille ont été retrouvées mortes et tout semble indiquer que c’est un meurtre de fermiers blancs très répandu depuis quelques temps… Qu’en est-il réellement ? Sorcellerie, histoire de famille : il va falloir plonger dans les us et coutumes des habitants et faire en sorte de ne pas aggraver une situation déjà tendue.

  • Poulets grillés

    Sophie Hénaff - Ed. Le Livre de Poche

    Les alcooliques, les fainéants, les rois de la bavure, tous les indésirables qui ne peuvent pas être révoqués de la police sont mis au placard, avec la commissaire Anne Capestan à leur tête. Une vraie brigade de bras cassés !

    Histoire de s’occuper, ils vont ressortir des cartons 2 affaires de meurtres non élucidées, et reprendre les enquêtes depuis le début, à leur manière, et avec les faibles moyens qui leur ont été alloués.

    Une lecture vraiment jubilatoire.

  • Dodgers

    Bill Beverly - Ed. Seuil

    East, 15 ans, est guetteur pour un des plus grands vendeurs de drogue de Los Angeles. Mais un jour, il n’entend pas la police arriver : le lieu de vente est fermé et un grand nombre de ses partenaires sont arrêtés. East doit alors se racheter et éliminer un juge dans le Wisconsin qui doit témoigner contre un des chefs de son réseau. Rien ne va se passer comme prévu. Dans ce road movie haletant, le lecteur reste tendu jusqu’aux dernières lignes.

  • Nécropolis

    Herbert Lieberman - Ed. Points

    New York, années 1970. Paul Konig est le médecin légiste en chef à New York. C'est une sommité, une référence mondiale en la matière. On lui écrit du monde entier pour lui demander un avis, un conseil. Un matin, quand la police lui amène des morceaux humains déchiquetés qui ont séjourné dans le fleuve, tout son talent va s'exprimer pour reconstituer des corps humains. Seulement le Dr Konig est un homme fatigué, usé, en proie à un véritable cauchemar : sa fille Molly a disparu. Son travail devient alors son seul refuge, dans l'attente du retour de Molly.

    Un chef d'oeuvre du genre, pour tout savoir sur les autopsies et la médecine légale.

  • La trilogie du Baztan

    Dolores Redondo - Ed. Folio

    Le troisième volet de la trilogie de Dolores Redondo vient de sortir pour clore de manière magistrale les affaires criminelles qui ont endeuillé depuis des années cette vallée du Pays Basque espagnol. Dans chacun des volumes une nouvelle affaire, encore plus terrifiante, va faire resurgir du passé des pratiques que l'ont croyait oubliées depuis la nuit des temps. Plus que jamais, les superstitions de cette vallée ont la peau dure, le démon n'est jamais loin, tapi dans la forêt obscure. L'inspectrice Salazar va être confrontée à l’innommable, à l'horreur absolue ; mais comme un fil conducteur, ce sont ses souvenirs terrifiants, ses cauchemars de petite fille qui n'ont de cesse de l'assaillir.

    Lire la suite

  • La madone de Notre-Dame

    Alexis Ragougneau - Ed. Points

    Voilà un polar très prenant qui nous entraîne au cœur même de Notre-Dame de Paris. Alors que la foule se presse en cette période de l’Assomption, une belle jeune femme est retrouvée sur un banc de prières, assassinée. Alors que le dossier est rapidement enterré, le père Kerr, un prêtre souffrant le martyr, ne peut s’empêcher de mener une enquête discrète. Excellent !

  • Am stram gram

    M.J. Arlidge - Ed. 10-18

    Voici un premier roman policier prometteur. Un fou furieux – comment qualifier autrement un tueur en série – enlève un couple de jeunes fiancés qu'il séquestre dans un bassin désaffecté dont ils ne peuvent s'échapper. Quand ils se réveillent, ils trouvent une arme à feu et un portable leur délivrant le message suivant : « tuer pour vivre ». Les grandes et belles promesses d'amour vont-elles survivre à des jours et des jours de captivité sans eau ni nourriture ? Et le cauchemar ne fait que commencer. Un deuxième binôme, puis un troisième sont enlevés et séquestrés, toujours avec le même mode opératoire. Et aucun indice, aucune faille de la part de ce ravisseur machiavélique, rien à se mettre sous la dent pour Helen Grace et son équipe d'enquêteurs.

    Un style efficace, des chapitres courts, tout pour tenir le lecteur en haleine.

  • Trois jours et une vie

    Pierre Lemaitre - Ed. Albin Michel

    Après l'inégalable Au revoir là-haut qui connut un succès retentissant, Pierre Lemaitre est de retour avec une intrigue psychologique. Même s'il ne s'agit pas d'un polar traditionnel – il faudra encore attendre pour retrouver le commandant Verhoeven – on se retrouve embarqué rapidement dans un drame humain au dénouement incertain. Comme l'auteur l'explique lui-même, on est là dans un roman noir. Il est vrai que l'assassin est connu dès le début, et l'enquête policière restant au second plan, l'intrigue va s'articuler autour d'un élément : est-ce que le coupable va être découvert ? Le jeune Antoine, dans un accès de colère, tue le petit Rémi, 6 ans. Traumatisé, il décide de cacher le corps et de n'en parler à personne. À partir de là, tout va s’enchaîner, mais aucun indice ne va permettre d'orienter l'enquête, le corps reste introuvable. La population est sous le choc, les recherches s'organisent, en vain. Un suspect est arrêté, mais au final il est innocenté et relâché. Les années passant, entre le remord et l'angoisse d'être confondu, Antoine va continuer à vivre avec son secret. L'enquête reste ouverte, mais rien n'a permis de lever un coin du voile. Comme à son habitude, c'est la capacité de Pierre Lemaitre à rendre les personnages profondément humains, attachants, complexes, mais c'est aussi et surtout son don pour la narration, qui nous procurent toujours autant de plaisir à plonger dans ses romans.

  • Nature morte

    Louise Penny - Ed. Babel

    Voilà la première enquête de l’inspecteur-chef Armand Gamache, un policier de la vieille école extrêmement respecté par ses adjoints et sa hiérarchie. Il est appelé pour résoudre un meurtre dans un petit village où tout le monde se connaît et semble s’apprécier. On vient d’y retrouver le corps d’une institutrice à la retraite et, même si l’on a cru à un accident de chasse au départ, Gamache confirme très rapidement que c’est un meurtre. Il va alors observer les habitants et peu à peu révéler pas mal de secrets, de non-dits et de zones d’ombres. Très bon roman policier, assez classique dans sa forme mais efficace. On en redemande.

  • Corrosion

    Jon Bassoff - Ed. Gallmeister

    Dans ce premier roman de Jon Bassoff, le personnage principal – il s’appelle John Downs – est un vétéran d'Irak, défiguré, qui se retrouve dans une petite bourgade des Etats-Unis suite à une panne de voiture. S'il est perturbé, meurtri dans sa chair et dans son âme, les personnages qu'il croise ne sont pas en reste. On se retrouve rapidement plongé dans un véritable ballet fait de noirceur et d'esprits torturés ; et quand les prédicateurs s'en mêlent, l'apocalypse est proche. Un petit bijou, pour les amateurs de roman noir, très noir.

  • Les impliqués

    Zygmunt Miloszewski - Ed. Pocket

    Varsovie, 2005. Le procureur Teodore Szacki enquête sur une séance de psychanalyse de groupe qui a mal tourné. En effet, on a retrouvé un des patients avec une broche à rôtir enfoncée dans l’œil. Cette méthode de thérapie semble avoir trouvé ses limites et le procureur doit comprendre, même si pour cela il doit prendre la place du psychanalyste. Très belle découverte pour moi. Après m’être plongée en Mongolie avec Yeruldelgger me voilà entraînée dans la Pologne contemporaine.

  • Le dernier lapon

    Olivier Truc - Ed. Points

    En tant que correspondant pour Le Monde à Stockholm depuis plusieurs années, Olivier Truc connait parfaitement les pays nordiques ainsi que leurs vieilles légendes. Dans ce premier roman, un policier appartenant à la police des rennes enquête sur la mort d’un berger ainsi que sur la disparition d’un tambour très ancien qui venait d’être déposé dans un musée. Est-ce une simple querelle d’éleveurs comme le pense sa hiérarchie ? Cela paraît vite plus compliqué. Cette sombre affaire semble prendre ses racines dans une expédition scientifique ayant eu lieu dans les années 30.

  • Le crime de l'Orient Express

    Agatha Christie - Ed. du Masque

    Cette enquête fut l’une des plus difficiles pour le célèbre détective Hercule Poirot. Coincé à bord du train de l’Orient-Express par une tempête de neige, il va devoir résoudre le meurtre d’un passager Américain retrouvé assassiné à coups de couteau. Le coupable est forcément encore à bord du train. Commence alors une enquête brillamment menée où chaque détail compte, jusqu’au dénouement qui va laisser le lecteur abasourdi. Après avoir lu les aventures d’Alice, célèbre détective dans la collection de la Bibliothèque Rose, une amie m’a offert mon premier livre d’Agatha Christie pour mes 13 ans. Celle qu’on surnomme la « Reine du crime » m’a permis de découvrir le genre policier. J’ai alors voulu lire tous ses livres avec  une préférence pour Monsieur Poirot à Miss Marple. Ma vie de lectrice en fut changée puisqu’encore aujourd’hui c’est un genre que j’affectionne tout particulièrement.

  • Opération Napoléon

     Arnaldur Indridason - Ed. Métailié

    Un bombardier allemand embarquant des nazis et des militaires américains s’écrase sur un immense glacier Islandais en 1945. Quand les Américains, soixante ans plus tard, montent une opération ultrasecrète pour récupérer l’épave, cela tourne à l’affaire d’état. Que pouvait bien transporter cet avion mystérieux ? Une bombe atomique ? L’or volé aux juifs ? La vérité est bien plus surprenante. Un thriller haletant qui ne se lâche pas facilement.

  • Ils savent tout de vous

    Iain Levison - Ed. Liana Levi

    Un bon, un vrai, un authentique polar, avec une idée de départ originale. Des citoyens américains se découvrent un don incroyable, la capacité à lire dans les pensées de leurs congénères. A partir de ce postulat, une chasse à l’homme va s’engager pour récupérer un condamné à mort lâché dans la nature. La solution ? Faire appel à un autre télépathe, flic de son état, chargé de retrouver le fugitif. Mais la suite ne se déroulera pas comme prévu. Une histoire menée avec une grande dextérité, à dévorer sans modération.

  • Retour à Watersbridge

    James Scott - Ed. Seuil

    1897, Elspeth rentre chez elle après avoir travaillé plusieurs mois loin de sa famille comme sage-femme. A son retour, elle ne trouve que les cadavres de son mari et ses enfants. Seul Caleb, le plus jeune a survécu. Ensemble ils repartent sur la route à la recherche des trois tueurs aux foulards rouges. Excellent roman noir, ce western glace, dérange et passionne.

  • Organes vitaux

    Elsebeth Egholm - Ed. 10-18

    Elisebeth Egholm fait partie des auteurs les plus lus au Danemark par les amateurs du genre policier. Il faut dire que son roman Organes vitaux est bien construit et très prenant. Le corps d’une femme a été retrouvé sur le parking d’un stade juste avant la fin d’un match de football. Une journaliste Dicte Svendsen se rend immédiatement sur place et récupère sur le portable d’une petite fille que les policiers n’ont pas interrogée une vidéo montrant le corps de la victime extrêmement mutilé ainsi que, durant quelques secondes, le passage d’une botte appartenant très certainement au tueur. Celui-ci a a priori retiré les yeux de la victime ainsi que ses os au niveau des jambes qui ont été remplacés par des câbles. Après avoir fait différentes recherches Dicte comprend que d’autres crimes similaires ont eu lieu dans d’autres pays d’Europe, toujours aux abords d’un stade. Quel est donc le lien entre ces différents crimes sordides ? Et surtout que lui veut un jeune homme prisonnier qui dit posséder des informations sur le tueur ? Quel prix va devoir-t-elle payer pour avoir ces informations ?

    Plusieurs autres personnages apparaissent dans ce livre, comme un médecin spécialisé dans les transplantations, ou bien encore une femme aux pratiques sexuelles extrêmes. Quel est le lien entre eux et cette affaire? C’est ce que dénoue pour nous, tout en subtilité l’auteure Elisebeth Egholm. Amateurs de sensations fortes je vous conseille vivement cette lecture Organes vitaux.

  • Les infâmes

    Jax Miller - Ed. Ombres noires

    Si vous aimez les romans noirs, vous apprécierez forcément ce premier roman intitulé Les Infâmes. L’auteur nous entraîne au fin fond des Etats-Unis où Freedom, une femme d’une quarantaine d’années travaille comme serveuse dans un bar sombre et glauque. Cette femme a changé d’identité il y a une quinzaine d’années après avoir témoigné contre son beau-frère qui avait assassiné son mari. Elle a également dû abandonner ses deux enfants qui avaient alors été adoptés par une famille très croyante. Aujourd’hui son beau-frère sort de prison et lui et sa famille n’ont qu’une idée en tête : se venger. Ils vont tout faire pour retrouver Freedom et le meilleur moyen est de s’en prendre à ses enfants… Commence alors une véritable chasse à l’homme où le lecteur va peu à peu découvrir l’histoire et la personnalité de Freedom. Nous nous retrouvons alors dans un terrible western avec  des personnages plus fous les uns que les autres, entre des flics ripoux et dégénérés et de vrais paumés.  C’est crasseux et puant. Ce livre a été un gros succès aux Etats-Unis et d’ailleurs nous attendons de voir cette histoire sur grand écran.

  • Le tableau du maître Flamand

    Arturo Pérez-Reverte - Ed. Livre de poche

    Vous aimez les thrillers ? Vous aimez l’art ? Vous aimez les échecs ? Alors n’hésitez pas, ce livre est fait pour vous. Peut-être le plus fameux de Pérez-Reverte, il va vous plonger au cœur d’un tableau datant du XVème siècle, sur fond de meurtre et d’une mystérieuse partie d’échecs. Cinq siècles après, l’intrigue rebondit et va amener une restauratrice d’art et un joueur d’échecs à percer le mystère. Passionnant !

  • Les visages écrasés

    Marin Ledun - Ed. Points

    Carole Matthieu est médecin du travail. Elle recueille depuis plusieurs années les plaintes des employés d’un centre d’appel.  Poussés à bout par leur hiérarchie, humiliés par des techniques de management complètement aberrantes, les salariés sont à bout. Lorsque l’un d’entre eux lui dit être à deux doigts du suicide elle règle le problème de manière définitive en lui tirant elle-même une balle dans la tête. Le ton est donné pour cet excellent roman noir qui dévoile le monde du travail et ses excès.

  • La fille du train

    Paula Hawkins - Ed. Sonatine

    Voici un thriller qui tient en haleine, car longtemps, tout au long du récit, les personnages sont à la fois coupables et victimes. Rachel, la fille du train, est celle qui observe, qui scrute derrière la vitre du compartiment, puis qui s'immisce dans l'enquête et dans la vie des autres. Alcoolique, à la dérive, elle se démène pour comprendre ce qui s'est passé, mais aussi ce qui lui arrive. Tourner les pages sans tarder est la seule manière de découvrir la vérité, qu'est devenue Megan, disparue de chez elle mystérieusement ?

  • Une putain d'histoire

    Bernard Minier - Ed. XO

    Ceux qui attendaient le retour de Bernard Minier ne devraient pas être déçus… Après Glacé, Le Cercle ou bien encore N’éteins pas la lumière, l’auteur revient avec un nouveau thriller toujours aussi prenant et implacable. Pour cette nouvelle intrigue, il a laissé son héros le commandant Servaz mais, comme dans ses précédents romans, il installe son histoire dans un décor idéal de cauchemar.

    Lire la suite

  • Une disparition inquiétante

    Dror Mishani - Ed. Points

    Avraham Avraham commissaire de police dans la banlieue de Tel Aviv enquête sur la disparition d’un adolescent. Au départ persuadé que c’est une simple fugue, le policier va peu à peu envisager de s’être trompé et tout faire pour résoudre cette disparition inquiétante. On croise aussi le professeur d’anglais du jeune garçon : un écrivain raté en mal de reconnaissance qui n’a pas livré tous ses secrets. L’auteur prend alors un plaisir fou à nous manipuler encore et encore jusqu’au dernier paragraphe !

     

  • La fille qui avait de la neige dans les cheveux

    Ninni Schulman - Ed. Points

    Découvrez un nouvel auteur de romans policiers suédois ! Après son divorce, Magda revient s’installer dans son village natal où elle a bien l’intention de prendre un nouveau départ. Elle a d’ailleurs trouvé un travail au sein du journal local. Lorsqu’une jeune fille de 16 ans disparaît, Magda couvre l’affaire et ne va pas tarder à révéler un vaste réseau de prostitution. Cette enquête va alors bouleverser son  fragile quotidien mis en place jusque-là. Prenant !