Trois jours et une vie

3jours

Trois jours et une vie - Pierre Lemaitre

Ed. Albin Michel

Après l'inégalable Au revoir là-haut qui connut un succès retentissant, Pierre Lemaitre est de retour avec une intrigue psychologique. Même s'il ne s'agit pas d'un polar traditionnel – il faudra encore attendre pour retrouver le commandant Verhoeven – on se retrouve embarqué rapidement dans un drame humain au dénouement incertain. Comme l'auteur l'explique lui-même, on est là dans un roman noir. Il est vrai que l'assassin est connu dès le début, et l'enquête policière restant au second plan, l'intrigue va s'articuler autour d'un élément : est-ce que le coupable va être découvert. Le jeune Antoine, dans un accès de colère, tue le petit Rémi, 6 ans. Traumatisé, il décide de cacher le corps et de n'en parler à personne. À partir de là, tout va s’enchaîner, mais aucun indice ne va permettre d'orienter l'enquête, le corps reste introuvable. La population est sous le choc, les recherches s'organisent, en vain. Un suspect est arrêté, mais au final il est innocenté et relâché. Les années passant, entre le remord et l'angoisse d'être confondu, Antoine va continuer à vivre avec son secret. L'enquête reste ouverte, mais rien n'a permis de lever un coin du voile. Comme à son habitude, c'est la capacité de Pierre Lemaitre à rendre les personnages profondément humains, attachants, complexes, mais c'est aussi et surtout son don pour la narration, qui nous procurent toujours autant de plaisir à plonger dans ses romans.