Romans

Là où chantent les écrevisses

Là où chantent les écrevisses

Delia Owens - Ed. Seuil

Delia Owens, zoologiste américaine, nous offre un magnifique premier roman qui a déjà rencontré un beau succès aux Etats-Unis.

Nous sommes en Caroline du Nord où Kya, petite fille de 10 ans  abandonnée par sa famille, se retrouve seule à devoir survivre dans un lieu devenu son refuge : les marais. Elle va tout faire pour échapper aux services sociaux et grâce à quelques personnes bienveillantes, qu lui achètent ce qu’elle  ramène de ses expéditions de pêche, s’en sortir. Au fil du temps, celle qu’on appelle désormais « La fille des marais » s’aguerrit. Ce marais, c’est son domaine. Elle en connaît les moindres détails.

Un jour, elle rencontre un jeune homme, fils de pêcheur, Tate qui va lui apprendre à lire et à écrire. A ses côtés, Kya découvre la poésie, les sciences et voit alors la nature d’un autre regard. Mais Tate afin de poursuivre ses études, l’abandonne lui aussi et Kya,à nouveau confrontée à la solitude, va alors croiser le chemin de celui qui va lui promettre une autre vie. Mais vient il réellement en ami…

Ce roman est une véritable hymne à la nature, porté par le magnifique personnage de Kya.  Il y a , à ses cotés, d’autres très belles personnes auxquelles nous nous sentons si vite liés. L’auteure nous dévoile son regard de naturaliste passionnée. C’est dépaysant, envoûtant, beau. Un véritable bonheur de lecture.

La Soustraction des possibles

La Soustraction des possibles

Joseph Incardona - Ed. Finitude

La Suisse, paradis des banques, de la spéculation de haute volée. Genève, ses quartiers résidentiels, ses riches. Une vraie carte postale. Tout respire l’opulence, la facilité, la certitude d’être nanti. Alors quand on donne des cours de tennis dans un club huppé à des femmes riches et oisives, qu’on est beau et qu’on sait jouer de son charme, on en profite. C’est en tout cas le précepte qu’applique Aldo, professeur de tennis séduisant qui devient gigolo à ses heures perdues. C’est l’occasion pour lui de ramasser les miettes du gâteau. Mais quand il rencontre Svetlana, une jeune financière au potentiel prometteur, c’est une histoire d’amour improbable qui démarre. Ils se sont reconnus au premier coup d’œil. Ils veulent leur part eux aussi ; les miettes, ça suffit. Et le jour où l’occasion se présente, ils foncent, sûrs de leur droit à la richesse, et de leur amour. Mais ce ne sera pas un long fleuve tranquille, loin de là.

Cette fois l’auteur, après un polar autoroutier (si si, ça existe) et un championnat du monde de sauna un brin décalé, nous entraîne dans le monde des requins. Si vous ne connaissez pas Joseph Incardona, foncez. C’est jubilatoire !

Murene

Murène

Valentine Goby - Ed. Actes Sud

Hiver 1956, dans la campagne Ardennaise. Il fait nuit, la neige a tout recouvert, le froid est intense. Un homme marche seul, à la recherche d’un village, d’une habitation. Apercevant un convoi immobilisé sur une voie ferrée, il décide de prendre de la hauteur pour scruter les environs et monte sur le toit d’un wagon. Ignorant la ligne à haute tension, il se redresse et déclenche dans l’instant un arc électrique qui le propulse dans les airs et le laisse pour mort. En une fraction de seconde sa vie a basculé. Il survit, mais en payant le prix fort : le voici amputé des deux bras, revenu à l’état du petit enfant dépendant. Le moindre geste de la vie quotidienne lui est désormais impossible, l’autonomie est un concept rayé de son existence.

Si le sujet est sombre, cette histoire est une ode à la vie. Quand la volonté et les rencontres se lient, tout est possible, semble nous dire le jeune François. La lutte est âpre, épuisante, mais devient le sel de sa vie. Valentine Goby montre – si besoin est – l’étendue de son talent pour narrer l’histoire émouvante et incroyable de cet homme qui a décidé de sortir de sa condition par le sport pour redevenir un homme libre.

4321

4 3 2 1

Paul Auster - Ed. Babel

La question nous effleure tous : quelle serait notre vie si les évènements passés avaient été différents ? Jusqu'à quel point notre identité et notre destin influencent notre chemin ? Dans son dernier roman, Paul Auster imagine pour nous quatre scénarios possibles pour un même personnage. Quatre destins parallèles qui évoluent dans l’Amérique du XX ème siècle. Le procédé narratif est aussi vertigineux que l'épaisseur du livre. Pourtant il suffit de s'embarquer dans la première phrase pour être séduit par les tribulations de cette vie démultipliée, soumise à la « musique du hasard ». L'évocation de plusieurs possibles nous donne l'impression d'approcher au plus près la vérité de l'homme. Roman fleuve et puzzle fascinant, 4 3 2 1 est assurément un grand millésime de Paul Auster à ne pas manquer !

Envoyée spéciale

Envoyée spéciale

Jean Echenoz - Ed. de Minuit

L’histoire commence par un enlèvement. Constance, jeune femme ordinaire (c’est ce qu’on croit au début) est enlevée par deux hommes. Rapidement une rançon est demandée à son mari, mais ce dernier ne semble pas pressé de payer pour la faire libérer. Pendant ce temps, on retrouve Constance dans une maison isolée au milieu de la Creuse, surveillée par deux hommes de main un peu maladroits, pas franchement des pointures. Au fil du récit, on va comprendre que les services secrets sont impliqués dans cette histoire, que cette malheureuse Constance a une particularité qui les intéresse au plus haut point, et que cette affaire va la mener jusqu’à Pyongyang, excusez du peu. Roman d’espionnage ? Oui mais pas que. Sous la plume de Jean Echenoz, on découvre un peu de tout dans ce roman avant tout loufoque, malicieux, grinçant par moment, et qui nous livre une galerie de personnages hauts en couleur qui se croisent lors de scènes jubilatoires, entre vaudeville et film d’action.

Harpo

Harpo

Fabio Viscogliosi - Ed. Actes Sud

Nous sommes en 1933. Un homme erre dans la campagne Ardéchoise. Sa voiture a versé dans un fossé, il en est ressorti choqué, et il chemine désormais sur les petites routes désertes, contemplant le paysage, les arbres, les animaux. Il croise la route d’un homme qui le recueille et l’héberge, comprenant qu’il a affaire à un amnésique. Cet homme, visiblement un américain, ne connait pas son identité, ne sait absolument pas ce qu’il fait là, et n’en sait pas davantage sur sa provenance. Son hôte finit par le confier aux bons soins de sa sœur, qui vit à Lyon, et qui va s’attacher, avec l’aide de son mari, à résoudre ce mystère, et découvrir qui il est réellement. Ce personnage énigmatique, un peu lunaire, perdu, c’est Harpo, un des Marx Brothers qui sont alors au faîte de leur gloire.

D’une jolie plume, tout en sensibilité, par petites touches, l’auteur va faire vivre cet épisode improbable à l’acteur, de retour d’une tournée triomphale en URSS. Loin du personnage de cinéma loufoque et décalé, Fabio Viscogliosi nous dépeint un Harpo extrêmement attachant, qui va traverser ce moment avec grâce et sérénité. Fait réel ou fantasme ? Peu importe, tant on est comblé par ce petit bijou littéraire.

Le Dernier hiver du Cid

Le Dernier hiver du Cid

Jérôme Garcin - Ed. Gallimard

Gérard Philipe était un grand comédien, adulé dans le monde entier. Rapidement il se fit une place dans le cœur d’un public avide de nouveaux héros dans la France de l’après guerre. Acteur engagé, il passa allègrement des scènes de théâtre au cinéma, incarnant des personnages tragiques ou romantiques à souhait : Fanfan la tulipe, le jeune François dans Le diable au corps ou encore Don Rodrigue qu’il joua sur les planches du TNP. L’automne 1959 apporta un arrêt brutal à la carrière prometteuse de l’acteur. Ignorant jusqu’au bout la maladie qui le rongeait, il s’éteignit chez lui, près de sa femme. Ce texte, qui rapporte avec beaucoup de sensibilité les dernières semaines de sa vie, offre un regard lumineux sur cet homme à l’énergie et l’enthousiasme débordants.

Un autre tambour

Un autre tambour

William Melvin Kelley - Ed. Delcourt

Un événement incompréhensible sort la ville de Sutton de sa torpeur. Un jeune fermier noir répand du sel sur ses terres, abat les quelques animaux qu'il possède, met le feu à sa maison et part sur la route avec femme et enfant. Dans sa foulée, un suite ininterrompue de noirs défile devant le regard médusé des blancs. A pied, en voiture, à vélo ou en carriole, tous prennent la route et quittent la ville. En peu de temps, toute la communauté noire quitte cet État du sud, laissant les blancs à leurs interrogations. Ce premier roman d'un jeune auteur noir américain, publié en 1962, est une fable magistrale et puissante sur un sujet toujours aussi brûlant aujourd'hui, la question raciale aux États-Unis.

La panthère des neiges

La Panthère des neiges

Sylvain Tesson - Ed. Gallimard

Le dernier ouvrage de Sylvain Tesson est un éloge de l’affût, art difficile, voire incompris pour celui qui n'a guère de temps à perdre. Ici l'auteur, suite à une invitation du photographe Vincent Munier, découvre l'art de l'immobilité. S'il l'avait déjà testé lors de son expérience d’érémitisme dans sa cabane au bord du lac Baïkal, il va éprouver dans les pierriers ou les grottes du Tibet toutes les difficultés que cet art requiert pour atteindre peut-être le graal : assister à l'apparition improbable et fugace de cet animal mystérieux, quasi invisible, la panthère des neiges.

Journal de l

Journal de L

Christophe Tison - Ed. Goutte d’Or

Ce roman ambitieux reprend la célèbre histoire de Lolita, l’héroïne emblématique de Nabokov, sous la forme d’un journal intime. La parole est donnée à la jeune fille, orpheline et abusée par son beau-père pendant de trop longues années, dans l’indifférence de la société américaine des années 50. Le parcours d’une incroyable adolescente qui tente de se construire en tant que femme dans un univers où les hommes qui l’entourent n’ont d’yeux que pour son corps d’enfant. Une lecture passionnante et déroutante, qui donne envie de réviser ses classiques !

La telegraphiste de chopin

La Télégraphiste de Chopin

Eric Faye - Ed. Seuil

Dans un appartement pragois en 1995, une vieille dame prétend recevoir la visite de Frédéric Chopin. Ce dernier lui dicte les morceaux qu’il n’a jamais pu produire de son vivant. Les compositions sont bonnes, à tel point qu’une maison de disques projette d’enregistrer les morceaux et de sortir un album plus de cent ans après la mort de l’artiste. Le journaliste Ludvík Slaný a pour mission de faire un reportage sur cette femme qui communiquerait avec les morts. Très cartésien, il décide de démontrer que la vieille dame a forcément un complice très doué qui compose pour elle ces pièces à la Chopin.

Eric Faye nous offre un roman captivant dans lequel on oscille sans cesse entre doute et certitude. A lire d’une traite !

La tentation

La Tentation

Luc Lang - Ed. Stock

François, chirurgien, aime chasser le cerf dans son chalet de montagne. Depuis que ses deux grands enfants ont quitté le foyer et que sa femme court les retraites religieuses dans une quête mystique, le temps ne lui manque pas pour le faire. Un jour, sa fille fait irruption au relais de chasse et lorsque François comprend qu’elle est la proie d’une traque, sa vie bascule. Murée dans une relation passionnelle et toxique dont elle ne peut s’affranchir, elle est empêtrée dans une situation inexplicable. François le découvre. Peine à y voir clair. Mais il n’a pas d’autre choix que d’agir pour elle. Alors que les évènements se bousculent, les parts d’ombres de son existence lui sautent au visage, lui consument l’esprit. Luc Lang, grand spécialiste de l’économie de ponctuation, des images compactées à l’extrême et des détails foisonnants, sait imposer un rythme de lecture haletant. Son écriture nerveuse fait qu’il est impossible de ne pas s’impliquer aux côtés de cet homme acculé. On entend, on voit et on respire avec lui en temps réel. La Tentation est un livre fort sur la paternité et la transmission, difficile à lâcher !

Mur mediterranee

Mur Méditerranée

Louis-Philippe Dalembert - Ed. Sabine Wespieser

16 juillet 2014, un chalutier prend la mer en direction de Lampedusa. A son bord, de nombreuses personnes qui ont fui leur pays. Malgré des histoires différentes, elles ont entre elles un point commun : la volonté de trouver une vie meilleure ailleurs, en Europe.

L’auteur tahitien nous raconte ce voyage terrifiant à travers le regard de trois femmes magnifiques. Il y a Chochana, une Nigériane, et Semhar, une Erythrèenne. Elles se sont rencontrées il y a quelques mois, se sont raconté leur histoire et s’accrochent désormais l’une à l’autre pour survivre. Puis il y a Dima, une bourgeoise syrienne, qui a quitté Alep avec son mari et ses deux filles. Elle a désormais compris que la douceur du temps passé n’existe plus. L’une voyage sur le pont avec sa famille, les deux autres sont enfermées dans la cale.

Louis-Philippe Dalembert, dont la lecture de Avant que les ombres s’effacent nous avait marqués, prend à bras le corps un sujet d’actualité et en fait un roman indispensable sur l’exil, absolument bouleversant.

Coup de vent

Coup de vent

Mark Haskell Smith - Ed. Gallmeister

Après plusieurs jours d’errance en mer, Neal Nathanson pense avoir eu de la chance lorsque son voilier est remarqué par Chloé, une navigatrice voyageant en solitaire. Après avoir trouvé une dizaine de sacs remplis d’argent liquide à bord du navire, celle-ci devient méfiante et Neal va devoir faire preuve de persuasion pour la convaincre de son honnêteté. Il va alors lui raconter son histoire…

Cet énorme magot a été détourné par un trader de Wall Street qui comptait s’enfuir dans les Caraïbes et changer de vie. Enquêteur employé par la banque volée, Neal était chargé de retrouver l’argent avant que les clients spoliés en entendent parler et de le ramener au quartier des affaires. Mais tout le monde sait que l’argent fait des envieux et celui-ci va trouver de nombreux individus sur son chemin…

Partez à la rencontre de ces antihéros déjantés qui, face à autant d’argent, vont oublier des valeurs qui, hier encore, étaient essentielles. Vous aurez peut être du mal à vous attacher à eux mais imaginez deux secondes que vous êtes à leur place !

La vie en chantier

La vie en chantier

Pete Fromm - Ed. Gallmeister

Pete Fromm ne se laisse jamais aller à la facilité sensationnaliste et au pathos, même lorsqu'il s'attaque à un sujet on ne peut plus grave.

Son nouveau roman s'ouvre sur un drame. La jeune Marnie meurt en couches, laissant derrière elle une vie pleine de projets et un compagnon dans le désarroi face à ce petit être qui ne voit pas au delà d'une longueur de bras. Les premiers jours de cette naissance sont marqués du sceau du deuil, des heures écrasées d'appesantissement que seul déchire le nourrisson affamé. Heureusement, à la perte impensable vient répondre la force de l'amour, de l'amitié et de l'humour. Pete Fromm se glisse dans la peau de ce jeune père pour qui courage, souffrance, joies inattendues et acceptation s'entremêlent. Le résultat est lumineux et impressionnant d'authenticité. La vie en chantier fait partie de ces romans qui en toute simplicité nous rappellent que la vie ne manque pas de ressources pour contredire la noirceur d'un destin.

Histoire adrian silencio

Histoire d’Adrián Silencio

Éléonore Pourriat - Ed. JC Lattès

Peut-on réellement connaître le passé de ses aïeux ? Hantée par les déconvenues familiales, Cléo se questionne sur son grand-père dont elle ne sait rien. Qui était Adrián Silencio ? Un musicien. Tout le monde dans la famille s’accorde sur cela. Un exilé espagnol arrivé en France dans les années 30. Ce fait est communément admis par ses enfants, Marie-Christine, Tina et Vivo. Un homme droit selon Vivo. Mais qui avait un fils en Espagne selon Tina. Et qui n’a pas pu épouser la grand-mère de Cléo car il était déjà marié dans sa vie d’avant. Confrontée aux souvenirs parcellaires et au silence de la génération qui la précède, Cléo décide de mettre en lumière le passé de ce grand-père que tout le monde s’échine à taire.

Ce premier roman nous plonge dans une quête familiale et intime et nous narre d’une belle écriture le destin d’une famille déchirée entre passé et présent, entre Espagne et France, entre amour et solitude.

A crier dans les ruines

A crier dans les ruines

Alexandra Koszelyk - Ed. Aux Forges de Vulcain

Léna et Ivan sont inséparables. A Pripiat, on ne voit jamais l’un sans l’autre. Si les parents de Léna sont des scientifiques qui travaillent à la Centrale distante d’à peine trois kilomètres, ceux de Ivan vivent en quasi autarcie dans la forêt environnant la ville. Les enfants grandissent ensemble, se créant un monde magique qu’eux seuls peuvent investir. Mais le 26 avril 1986, le réacteur N°4 de la centrale de Tchernobyl explose et Léna et ses parents quittent la ville le jour même. La famille d'Ivan reste quant à elle dans la région, subissant de plein fouet les conséquences de l’accident nucléaire.

Alors qu'Ivan attend plein d’espoir le retour de Léna, cette dernière tente vainement de comprendre pourquoi ses parents ont décidé de refaire leur vie en France. Brutalement arrachée à son ami et à sa culture, la jeune femme décide au bout de vingt ans de retourner en Ukraine.

Ce récit bouleversant reprend les questionnements des grands mythes antiques. Comment survivre au déracinement ? L’histoire familiale détermine-t-elle toujours celui ou celle que l’on devient ? L’amour peut-il durer toute une vie malgré l’absence et l’éloignement ? Un premier roman à découvrir sans tarder !

El dorado

El Dorado

Pierre Daymé - Ed. Fayard

Une femme débarque seule sur une petite île dans la baie de Naples, et s'installe dans une maison qu'elle a louée pour le séjour. Son mari, contraint par son travail, doit la rejoindre d'ici quelques jours ; ils pourront ainsi fêter leurs 30 ans de mariage sur cette île qui avait accueilli leur voyage de noces. Sous la canicule, au milieu des touristes et des locaux, elle ne reconnaît rien, et erre dans le village, à la recherche de souvenirs qui se refusent à elle. Mais cette quête va révéler plus sûrement les fissures qu'elle avait promptement éludées. Quelle femme est-elle réellement, entre sa mémoire vacillante et une vie qui lui échappe. Son mariage, son mari cet inconnu, sa vie passée, tout semble se dérober. Entre réalité et fantasmes, ce séjour aux accents oniriques va être l'occasion de reconstituer le puzzle de toute une vie.

Les simples

Les Simples

Yannick Grannec - Ed. Anne Carrière

L’évêque de Vence Jean de Solines a eu une bien mauvaise idée en envoyant son vicaire Léon de la Sine à l'abbaye Notre-Dame-du-Loup. Il est vrai que les préparations médicinales des bénédictines ont acquis une solide réputation. Grâce à Sœur Clémence qui connaît le secret des simples, les baumes, tisanes et cordiaux de Sainte-Vérane sont demandés jusqu'à la cour, renforçant un commerce que l'abbesse gère avec rigueur. Tout était en place pour attiser la convoitise du Prélat. Mais la présence du jeune vicaire dans les murs de l'abbaye va déclencher un véritable cataclysme. Les sœurs, converses et novices vont connaître les affres de l'envie et de la jalousie, le démon de la luxure va tout embarquer sur son passage. Le diable est à son affaire. Un roman fort et magistral sur la vie rude et tourmentée d'une communauté qui a voué sa vie à Dieu.

Petits de decembre

Les petits de Décembre

Kaouther Adimi - Ed. Seuil

Nous sommes à Dely Brahim, petite ville à l'ouest d'Alger. Au centre des habitations, un grand terrain à l'abandon fait la joie des enfants du quartier. Lorsqu'ils y jouent au football, absorbés par leur jeu, ils n'ont que faire de la boue, des trous, des cailloux et des broussailles qui témoignent pourtant d'un dysfonctionnement regrettable. Ce terrain, c'est une respiration pour eux. De fait, lorsque deux généraux débarquent avec en main un acte de propriété et les plans de leurs futures villas, une bagarre éclate. Pour lutter contre l'ordre établi, les enfants vont s'unir et échafauder des plans...

Avec ces chapitres hachés menus, son écriture aérienne et vivante, les situations cocasses et les personnages hauts en couleurs qu'elle imagine, Kaouther Adimi s'impose comme une brillante conteuse. Mais derrière la légèreté digne d'une farce se dessine une Algérie contemporaine complexe, empêtrée dans ses paradoxes, bousculée plusieurs fois par l'Histoire.