Romans

Taqawan

81c3lf nu2l

Taqawan d'Eric Plamondon

Ed. Livre de poche

La réserve du Ristigouche est en ébullition. Les forces de sécurité viennent d'investir le camp des indiens mig'maqs pour détruire leurs filets de pêches. Arrestations et violences policières déclenchent alors des émeutes dans cette partie du Québec. Dans ce contexte social tendu, une jeune indienne disparue est secourue par un ancien garde des forêts. Avec l'aide d'un vieil indien qui vit seul dans les bois, il va être confronté au racisme ordinaire et à la violence qui gangrènent la société. La ségrégation raciale des amérindiens a la vie dure ; après avoir perdu la plus grande partie de leurs territoires de chasse, ils se voient maintenant interdits de pêche. L'oppression est quotidienne, leurs droits ont été bafoués, leur culture est niée, que leur reste-t-il ? Voici un roman formidable, où les dialogues laissent deviner un certain accent savoureux. Entre récit social et historique, il nous apprend autant sur le Québec que sur le peuple des mig'macs qui tente de vivre selon ses coutumes et ses croyances.

Le chant des revenants

610mztihesl

Le chant des revenants de Jesmyn Ward

Ed. Belfond

Voilà un roman qui nous emmène très loin dans le lyrisme pour mieux nous conter le réel d'une famille noire du sud des Etats-Unis. Trois voix particulièrement incarnées s'entremêlent pour créer un chant sublime, puissant et déchirant : celle de Jojo, jeune garçon de treize ans forcé d'endosser un rôle d'adulte responable, celui de sa mère incapable de l'être et celle de Richie, un fantôme du passé que seul Jojo est capable de voir et d'entendre. Sans dérouter ses lecteurs, Jesmyn Ward mélange surnaturel et réalisme cru. Elle délivre ainsi un texte fort sur l'amour familial, l'instinct maternel défaillant, la transmission, le racisme, la drogue, la culpabilité et la rédemption. Son talent et sa sensibilité lui permettent de remporter le prestigieux National Book Award pour la seconde fois.

Le Rire amer d'Aristohane

Rire amer aristophane

Le Rire amer d'Aristophane - A. Trogadis

Ed. N&B

Après les deux premiers volets, dont le lumineux Grecques, qui évoquait l’époque sombre des Colonels à la fin des années 60, Antigone Trogadis continue son voyage en Grèce, de nos jours, alors que le pays est en proie au marasme économique que l’on connait. Les personnages qu’elle décrit, tour à tour victimes ou simples témoins, nous offrent une vision réaliste et effrayante de la société ébranlée par cette crise. Un père à la recherche de sa fille, la petite troupe d’un théatre traditionnel d’ombres ou un retraité, tous sont confrontés à l’incompréhension et la peur, quand la misère sépare douloureusement des familles et dresse certains contre ceux qui n’ont plus rien. Plein d’humanité ce récit, entre ombre et lumière, nous dévoile des personnages aux trajectoires différentes, mais que seules l’empathie et la bonté peuvent maintenir en vie.

Personne n'a peur des gens qui sourient

Personne peur gens sourient

Personne n'a peur des gens qui sourient - V. Ovaldé

Ed. Flammarion

Sans préavis et sans une explication, Gloria file récupérer ses filles à l’école en prenant soin de glisser passeports et Beretta dans sa valise. Elles quittent le sud pour trouver refuge au coeur d’une forêt alsacienne où personne ne devrait les trouver. Pourquoi cette fuite soudaine ? Quelle menace dont on ignore la nature Gloria craint-elle ? Pour comprendre, il nous faudra remonter l’histoire de sa jeunesse tourmentée, parsemée d’idées noires, de morts violentes et d’amours inconditionnels. Gloria est une magnifique héroïne tragique, bouleversante et obstinée qui trace sa route comme elle le peut . Une mère-louve prête à tout et une grande amoureuse. Roman prenant et sans cesse surprenant, dans ses rebondissements comme dans son  subtil dosage entre tension, road-movie et histoire d’amour, Personne n’a peur des gens qui sourient est un maelstrom d’émotions impossible à lâcher.

La Fille entre deux chaises

Fille entre deux chaises

La Fille entre deux chaises - F. Cavalié

Ed. Sable polaire

Nous avions découvert France Cavalié avec son premier roman Baïnes paru en 2015. Elle dévoile aujourd’hui son nouveau livre tout aussi bouleversant et nous propose de découvrir l’histoire de deux sœurs : Blanche et Irène Guérin-Lambrac. Toutes deux se sont perdues de vue après la mort de leur père. L’une le vénérait, l’autre était malmenée par lui depuis l’enfance : leur vie  fut marquée par cette figure paternelle. Elles se sont construites en tant que femmes sous le prisme de son regard. Blanche admire profondément sa sœur et aime son père. Comment trouver sa place auprès de ces deux individus qui comptent tant pour elle ? Elle se souvient de sa volonté, déjà enfant, de les réunir, de pas les perdre. Elle se souvient de ses erreurs, de ses maladresses pour sauver ce trio bancal, de ses disputes avec sa sœur et de leurs retrouvailles après des mois de silence. Les deux femmes ont eu une vie bien remplie où l’art tient une place essentielle et a toujours été le lien entre elles : l’une devenue écrivain, l’autre photographe de guerre. Lors d’une exposition consacrée à la carrière de sa sœur, Blanche a bien l’intention de la retrouver et de comprendre ce passé afin de construire enfin un futur.

Imago

Imago

Imago - C. Dion

Ed. Babel

Célèbre militant écologiste, Cyril Dion a plus d’une corde à son arc. Pour sa première fiction, il s’empare d’un sujet particulièrement sensible, brûlant d’actualité, et signe un livre remarquable sur le destin de quatre personnages pris au cœur du conflit israélo-palestinien. Nul besoin de se perdre dans des analyses géopolitiques, le destin d’Amandine, Nadr, Khalil et Fernando témoigne de l’absurdité de la guerre mieux que n’importe quel discours. Le roman s’attache avant tout à nous démontrer les effets toxiques d’un tel conflit sur les hommes et les femmes qui souhaitent s’affranchir de la misère dans laquelle ils semblent englués malgré eux. Un roman juste, sensible et poétique à découvrir.

Manifesto

Manifesto

Manifesto - L. de Récondo

Ed. Sabine Wespieser

Après les splendides Amours, Pietra viva ou Point cardinal, Léonor de Récondo quitte la fiction pour nous livrer un instant extrêmement personnel: la dernière nuit de son père. Les courts chapitres s’enchaînent : ceux où l’auteure décrit avec précision, justesse et tendresse sa présence auprès de son père dans la petite chambre d’hôpital et ceux où elle l’imagine dans les nuages en pleine conversation avec Hernest Hemingway. La fiction n’est jamais très loin finalement...Peut-être permet-elle d’accepter que l’esprit du père s’évade et d’alléger ce moment si douloureux ? Où n’est-ce pas au fond le meilleur moyen de retenir la vie et de rendre un hommage parfait pour cet homme rempli de création ? Livre sur la mort, Manifesto est également une ode à la vie, à la création et à l’amour. La phrase de Léonor de Récondo, limpide et toujours réduite à l’essentiel, capte toute l’intensité des émotions. Il en résulte un joli tour de force tout en douceur.

La Nature exposée

Nature exposee

La Nature exposée - E. De Luca

Ed. Folio

L’homme, sculpteur, est aussi passeur professionnel, comme deux amis du village. Il guide les migrants à travers la montagne jusqu’à la frontière, et une fois sa mission accomplie il leur rend l’argent. Quand l’histoire s’ébruite, la presse s’en empare et fait de lui un héros, mais c’en est terminé de leurs affaires; les douaniers ont investi le coin, les migrants ne viendront plus. Chassé du village, il se réfugie dans une petite ville cotière où l’église lui confie la restauration inédite d’un crucifié en marbre grandeur nature. Son travail consiste à oter la draperie pour exposer aux yeux de tous la nature, c’est-à-dire le sexe du christ. Cette commande va bouleverser l’artiste, mais aussi l’homme. Selon lui, rendre ce chef d’œuvre dans son état originel est un acte primordial qui va l’amener à s’identifier au supplicié. Le sculpteur, confronté physiquement à la passion du Christ, va partir dans une quête magnifique de la vérité, véritable ode spirituelle et poétique à la compassion des êtres.

Les huit montagnes

Montagnes

Les huit montagnes - Paolo Cognetti

Ed. Le livre de poche

Les huit montagnes, c'est une histoire d'amitié et une histoire d'amour ; un amour immodéré pour la montagne. Au départ c'est une histoire banale. Loin de leur vie citadine, un père amène son jeune fils, Pietro, découvrir la montagne – les Dolomites, pour être précis – en lui faisant connaître le bonheur inégalé d'une nuit en refuge après une journée de crapahute et un repas frugal, et le réveil très tôt quand les étoiles s'obstinent à scintiller, pour reprendre le chemin à la lueur de la lampe torche. Mais quand Pietro fait la connaissance d'un autre garçon du même âge, un jeune vacher qui vit dans un hameau de montagne toute l'année, les courses et les jeux changent de saveur et cimentent une amitié indéfectible. Alors que la vie les éloigne, l'un reste farouchement attaché à sa montagne, et l'autre court les montagnes de par le monde. Cette histoire est une ode à l'amitié et à une certaine idée de la montagne , avec ses sommets débonnaires et la sérénité des grands espaces triomphants, loin de la frénésie des alpinistes intrépides.

Le lambeau

Lambeau

Le lambeau - Philippe Lançon

Ed. Gallimard

Philippe Lançon, journaliste et critique à Libération et à Charlie Hebdo, assiste à la conférence de rédaction de Charlie, avec les Bernard Maris, Cabu, Wolinsky et autres troublions de la presse, de joyeux libertaires qui ne savent pas qu'ils vont tomber sous les balles de sinistres extrémistes. Ce 7 janvier à 11h25, il devient le témoin de cette tuerie. Chaque tir est ponctué d'un funeste « Allah Akbar », puis le silence s'installe. Il ne ressent rien, pas encore, à cet instant il sort de sa vie, de sa vie d'avant, de la vie des autres, les vivants. La vie d'après n'existe pas, n'a aucun sens. La suite n'est qu'instants brumeux, incertains, des souvenirs irréels. A l’hôpital, il ne connaît pas la douleur, il est la douleur. Il parle de moments où la minute suivante semble aussi peu accessible que le plus lointain Eldorado. Les passages au bloc se succèdent. Chloé sa chirurgienne fait preuve d'imagination et d'un professionnalisme forcené, elle va lui remodeler ce bas du visage qui a disparu. Ne nous y trompons pas. Ce témoignage bouleversant qui nous amène au bord de l'indicible, de l'insoutenable, nous tire vers le haut, hors de ce puits insondable dans lequel veulent nous jeter les fanatiques religieux aux cerveaux racornis.

Marx et la poupée

Marx 2

Marx et la poupée - Maryam Madjidi

Ed. J'ai lu

Prix Goncourt du premier roman 2017, Marx et la poupée retranscrit l’itinéraire d’une enfant exilée, écartelée entre l’identité iranienne et française. Avec ce premier roman largement autobiographique, Maryam Madjidi remonte à la source du déchirement dans une chronologie anarchique qui nous prive de repères. N’est-ce pas finalement la forme adéquate pour retranscrire le chaos qui caractérise son exil ? Déroutante mais pleine de fraicheur, l’écriture d’une grande force expressive apporte son lot de poésie, d’humour et de réflexions. Elle nous donne à voir comment les racines déterminent la vie des individus et imprègnent leurs rêves.

Summer

Summer

Summer - Monica Sabolo

Ed. Livre de poche

Roman noir dont on tourne les pages avec passion, dans un mélange d’effroi et d’excitation, Summer brille par son atmosphère poétique et sa construction digne d’un thriller. Lors d’une partie de cache-cache sur les rives du lac Léman, Summer Wassner, dix-neuf ans, disparaît sans laisser de traces. Vingt-cinq ans ont passé. Vingt-cinq années que son frère Benjamin a traversé avec un détachement apathique, empêtré dans ses contradictions et les secrets de familles. A la suite d’un événement anodin qui le submerge jusqu’au vertige, sa sœur disparue hante ses nuits. Benjamin se lance alors dans une mystérieuse enquête nourrie de réminiscences, d’apparitions aqueuses et de souvenirs recomposés …

Les spectres de la terre brisée

Spectres terre brisee

Les spectres de la terre brisée – C. Zahler

Ed. Gallmeister

Un jeune dandy sans le sou est recruté par les frères Plugford et leur père John Lawrence pour les aider à libérer leurs sœurs qui sont retenues captives dans un bordel au Mexique. L'équipée sauvage s'annonce périlleuse et l'expédition punitive va rapidement tourner au jeu de massacre.

Imaginez Tarantino décidant de se lancer dans l'écriture d'un western, et non dans la réalisation d'un film. Alors ne cherchez pas plus loin, ce pourrait être ce roman, tant il est proche de son univers. Tout y est, des personnages déglingués à souhait, des morceaux de bravoure, une violence apocalyptique qui flirte avec un zeste d'humour, et un rythme qui ne faiblit jamais. Une lecture véritablement jubilatoire pour les fans du genre.

Le discours

Discours

Le discours – F. Caro

Ed. Gallimard

Fabrice Caro est l'auteur de nombreuses bandes-dessinées hilarantes, dont le fameux Zaï Zaï Zaï Zaï. Il publie cette fois un roman tout aussi exquis, mettant en scène un quadragénaire désabusé qui rumine un chagrin d'amour durant un repas de famille qui n'en finit pas. Un comédie sentimentale extrêmement distrayante et bien écrite qui oscille entre humour noir et tendresse. On rit aux éclats à chaque page !

Les frères Lehman

Freres lehman

Les frères Lehman – S. Massini

Ed. Globe

L'ambition littéraire est élevée : 840 pages au compteur et une écriture inventive, rythmée de psaumes. Il ne fallait pas avoir froid aux yeux pour tenter un premier roman de cette envergure  mais la réussite est totale tant le texte est foisonnant, drôlatique et plaisant. Cette cadence jubilatoire presque hypnotique retranscrit avec brio l'épopée familiale des Lehman Brothers, du jour où Henry Lehman quitte la Bavière natale en 1844 pour poser le pied en Amérique jusqu'à la faillite de l'empire familial en 2008. Trois générations de Lehman se succèdent au rythme des entreprises de coton, café, pétrole, tabac...et c'est toute l'histoire de l'Amérique qui défile sous nos yeux. Leurs rencontres, leurs déboires, leurs projets toujours plus démesurés : tout est savoureux, rempli d'humour et passionnant !

Les enfants du cœur

Enfants coeur

Les enfants du cœur – Heater O'Neill

Ed. Seuil

En 1914, à Montréal, Rose et Pierrot sont abandonnés à l’orphelinat. Attirés l’un par l’autre, ils deviennent vite inséparables et se découvrent un don qui va leur permettre de survivre ensemble. Lui est un pianiste prodigieux, elle, magnétique, réalise des pantomimes extraordinaires. Grâce à cela, ils côtoient les salons de la bonne société et imaginent un rêve commun : créer une troupe de cirque unique qui s’appellera « La grande fantasmagorie des flocons de neige ». Lorsque, à l’adolescence, la vie les sépare, leur croyance dans un avenir commun et dans leur amour, leur permettra de tenir. La misère et la peur ne parviendront jamais à anéantir leur innocence. Ce conte pour adultes est d’une grande poésie et l’auteure a une manière presque onirique de nous raconter cette histoire. Sa peinture de l’époque n’est pas sans rappeler l’univers de Dickens formidablement installé dans une ambiance gothique.

Le Théâtre de Slávek

Theatre slavek

Le Théâtre de Slávek –A.-M. Delaflotte Mehdevi

Ed. Gaia

Dans le Prague du XVIIIème siècle, un vieil homme nous raconte son histoire. De son enfance dans le quartier des artisans au jour où le carrosse du comte Spork lui a broyé les jambes en passant par son amour du théâtre, ce récit d'une vie est aussi le récit d'une ville qui lutte pour conserver son identité au sein de l'Empire austro-hongrois. Voici une très belle fresque qui, portée par l'écriture ciselée d'Anne-Marie Delaflotte Mehdevi, vous fera voyager dans le temps.

Concours pour le Paradis

Concours pour paradis

Concours pour le Paradis - C. Renucci

Ed. Albin Michel

Venise, 1577. Un incendie se déclare dans le Grand Palais. Le Doge et ses conseillers décident alors de remplacer l’immense toile de la Salle du Grand Conseil. Mais qui choisir pour réaliser la peinture ? Et quel sujet pour un tableau aussi important ? Au bout de longs mois, l’affaire est décidée. Ce sera un paradis à la gloire de Venise et le peintre sera choisi grâce à un concours. Mais l’affaire est tout autant politique qu’artistique : les conseillers veulent étendre leur influence au sein du Conseil et le Doge doit composer avec la puissance de Rome et du Pape. Pour Véronèse et Le Tintoret, engagés dans le concours, l’affaire risque d’être périlleuse.

Ce premier roman réussit à redonner vie à la Sérénissime et à ses peintres hauts en couleurs. Le style simple et vivant de Clélia Renucci nous fait remonter le temps de manière efficace : bienvenue à Venise au XVIème siècle !

La Loi de la mer

Loi de la mer

La Loi de la mer - D. Enia

Ed. Albin Michel

Tout le monde a entendu parler de Lampedusa, cette petite île italienne proche des côtes tunisiennes, lieu depuis des années de terribles tragédies. L'auteur, durant 3 ans, s'y rend avec son père désormais à la retraite, ce sera l'occasion pour eux d'apprendre à se connaitre. Les Siciliens sont avares de mots, on leur a appris à taire les sentiments. Lors de ses séjours, il recueille nombre de témoignages auprès de1313s migrants, mais aussi des acteurs de ce drame qui n'en finit pas : secouristes, pêcheurs, plongeurs, infirmière ou médecin, tous livrent ce qu'ils ont vécu. Ils ont découvert nombre de survivants, arrivés au terme de voyages insensés, et des morts qui se comptent par dizaines, voire par centaines, parfois dans une même journée. A Lampedusa on ne dort pas très bien la nuit, quand on a vu ces hordes de fantômes envahir soudainement la plage et se diriger vers le1313s premières maisons. Les volets se ferment dans un premier temps, puis les portent s'ouvrent. Les gens donnent ce qu'ils ont, des couvertures, des v1313êtements, de la nourriture, et tout leur cœur.

Un texte émouvant d'un auteur qui a scruté cette tragédie quotidienne, témoin de cette détresse qui a envahi les habitants de cette île aride qui se sentent démunis, abandonnés du reste du monde.

Wild side

Wild side

Wild side - M. Imperioli

Ed. Autrement

Dans les années 70, le jeune Mat n'a connu que le Queen's, vivant seul avec sa mère et le souvenir de son père décédé. Un héritage inattendu les propulse directement jusqu'à Manhattan, dans un appartement cossu de la 52ème rue. Les rencontres à venir vont changer radicalement son existence et le mener sur des chemins improbables. Il y a d'abord Véronica, rencontrée dans son nouveau lycée, un peu mystérieuse, un peu mystique. Les filets sont tendus, il lui sera difficile d'y échapper. Il y a surtout cet homme étrange, habitant dans le même immeuble qu'eux, un certain Lou Reed, fantasque, musicien, poète, qui va l’entraîner dans un véritable tourbillon.

L'auteur nous offre là un premier roman abouti sur le passage à l'age adulte d'un jeune New-Yorkais, bousculé par le tumulte de Manhattan et ces rencontres surprenantes qui vont le marquer d'une manière indélébile.