Romans

Izaurinda

Souscription izaurinda2

Izaurinda - A. M. Celli

Ed. Az'art atelier - Collection L'Orpailleur

Izaurinda a été publié en début d’année 2017. L’auteure Anna Maria Celli propose un regard plutôt noir sur le monde actuel mais elle nous donne envie de croire en l’Homme même après qu’il ait  fait le pire. Son héros, Sem, a quitté son désert et sa femme enceinte Izaurinda. Comme tous les hommes de sa famille, il est parti afin de vivre autre chose, ailleurs. Maintenant à  Paris, il survit selon le bon-vouloir de Goulash, à qui il doit tout et à qui il obéit. Sem fera des rencontres, des individus perdus et enragés  contre le monde entier. On découvre leur histoire, leurs pensées et leurs états d’âme. Nous sommes pris à parti et, malgré nous, notre colère envers eux se transforme en sentiment d’écoute et parfois même de compréhension. Première auteur féminin chez l’Opailleur, Anna Maria Celli propose un texte rude qui devrait vous hanter longtemps.

Nous rêvions juste de liberté

Revions

Nous rêvions juste de liberté - H. Lœvenbruck

Ed. J'ai lu

Franchement, que ces gamins sont attachants malgré leurs défauts. C'est vrai que ce  sont de sacrées têtes de mule, avec une violence brute vrillée en eux. Seulement voilà, ils ont cette soif de liberté qui leur colle à la peau depuis toujours. Déjà brisés par la vie, tout est en mille morceaux chez eux. La famille, le lycée et son règlement, ce n'est pas pour eux ; le refus de la société, de sa morale, et de tout ce qui va avec, ils l'ont en eux depuis toujours.  Les combines, les bagarres, l'alcool et même la prison sont déjà leur quotidien, alors le jour où ils prennent la route sur leurs bécanes, c'est une nouvelle vie qui s'offre à eux. Et une chose est sûre, ils ne vont pas l'économiser. Tous les excès, entre alcool et drogue, les attendent ; du moment que c'est la fête et la rigolade, ils prennent sans calculer. Les rencontres avec les clubs de motards et les gangs, et surtout leurs règles de conduite – Loyauté, Honneur et Respect – vont les façonner pour le reste de leurs jours. Ce road-trip initiatique, à mi-chemin entre La chevauchée sauvage et Sur la route de Kerouac, est un petit bijou. Même si vous n'êtes pas adepte des bagarres et des Harley, vous trouverez de tout dans ce livre : amitié, amours, loyauté, aventure et trahisons. Alors laissez-vous embarquer sur un 883 Shovel Ironhead avec la bande à Bohem, et vous vivrez une aventure extraordinaire, pleine d'émotions ! Ne boudez pas ce grand plaisir.

Intempérie

Intemperie

Intempérie - J. Carrasco

Ed. 10/18

Un garçon qui s'est enfui de son village se cache pour échapper à ses poursuivants. Mort de faim, il rencontre un vieil homme, un berger, riche seulement de quelques chèvres et d'un âne, qui va l'aider à fuir. Mais la violence des hommes va bientôt les rattraper, leur rappelant le combat inégal entre puissants et miséreux. Un texte magnifique pour une histoire âpre, rude, à l'image de cette terre aride et rocailleuse.

Butcher's Crossing

Butcher

Butcher's Crossing de J. Williams

Ed. Piranha

Années 1870. Will Andrews a décidé de quitter Harvard pour partir à l’aventure dans l’Ouest américain. Sa quête commence par le mener à Butcher’s Crossing, minuscule bourgade à peine sortie de terre où se croisent chasseurs, marchands de peaux et prostituées. Le jeune homme, désireux de se confronter à la nature, fait la connaissance de Miller, un chasseur de bisons reconnu dans la région. Ce dernier lui parle d’un immense troupeau caché au fond d’une vallée qu’il aurait découverte par hasard des années auparavant. Will décide alors de le suivre dans cette chasse miraculeuse. Il y voit un moyen de découvrir qui il est vraiment, de s’accomplir en tant qu’être humain.  Mais cette expédition, synonyme pour Will d’une communion avec la nature, se révèle bien plus rude et dangereuse que ce qu’il imaginait. Au terme de ce voyage, sa perception du monde et des hommes qui le peuplent s’en trouvera à jamais bouleversée. Les éditions Piranha nous proposent ici un très beau western, récit initiatique où l'homme tente de trouver sa place face à la grandeur de la nature et à la mort. La belle écriture de John Williams nous transporte dans les grandes plaines du temps de la conquête de l'Ouest, au milieu des troupeaux de bisons, de la poussière et du sang. Une belle découverte !

Car si l'on nous sépare

Stromme

Car si l'on nous sépare de Lisa Stromme

Ed. Harper Collins

Dans son premier roman, Lisa Stromme nous fait découvrir un petit village de Norvège à la fin du XIXème siècle. Un grand nombre d’artistes viennent s’y installer afin d’y passer l’été et profiter des magnifiques lumières du fjord. Johanne, tout juste 16 ans, est rentrée au service d’une noble famille pour cette même période estivale et se lie d’amitié très vite avec Tullik Ihlen, la fille cadette malgré les conventions. Cette jeune femme très belle et fragile va entrainer sa servante dans une histoire d’amour passionnée avec un artiste qui deviendra, des années plus tard, le peintre norvégien le plus connu du monde : Edward Munch. L’auteure nous raconte l’histoire de son œuvre la plus célèbre : Le Cri. Et si cette toile était avant tout le cri d’une femme impuissante face à un amour impossible, dévorant. La mélancolie de Munch, ainsi que sa survie au quotidien uniquement pour créer et peindre transparait extrêmement bien grâce à une écriture sensuelle et à fleur de peau. Ce roman devient  un tableau que le lecteur contemple puis explore. En effet, Johanne, elle-même passionnée de dessin, aura accès à l’atelier de Munch ou elle pourra alors s’essayer à peindre ce qu’elle ressent. Ainsi, durant sa journée même au service des Ihlen, chacun de ses états d’âme devient une couleur et l’Art, un compagnon de route. Par cette écriture très visuelle, nous pénétrons les différentes couches de ce tableau et nous laissons complètement envoutés par cette très belle histoire.

Dans les westerns

Dans les westerns

Dans les westerns - G. Leroy

Ed. Mercure de France

A la fin des années 40, aux États-Unis, Paul Young rencontre sur un tournage Joanne Ellis et Robert Lockhart. Tous les trois tiennent les premiers rôles d’un western qui marquera toute une génération et propulsera Robert au statut d’icône. Les jeunes gens représentent une nouvelle génération d’acteurs américains et tout semble leur sourire. Cependant, derrière les belles photos sur papier glacé et les soirées mondaines se joue une toute autre histoire. Paul et Robert s’aiment. Mais l’Amérique conservatrice d’après-guerre n’accepte pas cette union. Leur entourage s’évertue donc à cacher leur couple, à inventer une histoire d’amitié entre les deux acteurs, à les entourer de jeunes femmes séduisantes. Leur histoire durera sept ans. Sept années durant lesquelles le beau monde de Hollywood se doutera de la supercherie et essaiera à tout prix de les piéger. Puis, Paul se mariera, fondera une famille et reprendra l’entreprise paternelle. Cinquante ans plus tard, trois personnes nous racontent le mythique Robert Lockhart. Joanne Ellis, l’amie de toujours, son agent Lieberman et Paul Young, l’ancien amant devenu sénateur. A travers leur voix et le regard touchant et admiratif qu’ils portent sur Lockhart, se dessine le portrait d’un homme fascinant. Ce roman nous transporte dans le milieu du cinéma des années 50 et nous révèle l’envers du décor des studios hollywoodiens. Une belle découverte !

Euphoria

Euphoria

Euphoria - L. King

Ed. Christian Bourgois

Nous voilà transportés dans les années 30 en Nouvelle-Guinée. Trois anthropologues vont passer quelques temps ensemble en étudiant des tribus indigènes proches. On y découvre, de manière très pertinente, intelligente et vivante, cette science naissante qui propose un regard nouveau sur ces peuples totalement méconnus mais c’est aussi l’histoire d’un triangle amoureux complexe d’où personne ne sortira indemne.

Dans la forêt

Dans la foret

Dans la forêt - J. Hegland

Ed. Gallmeister

Nous sommes en Californie. Nell, 17 ans, nous raconte un quotidien à l'opposé de celui que sa famille a connu auparavant. Les coupures d'électricité sont de plus en plus fréquentes. L'essence devient difficile à trouver, et les incursions dans la ville voisine se font rares, obligeant la famille à se replier dans leur maison isolée, située en lisière de forêt. Nell, brillante étudiante qui caresse le rêve de rentrer à Harvard, se plonge des heures durant dans les volumes d'une encyclopédie. Sa sœur Eva, 18 ans, passionnée de danse, s'enferme dans son studio à longueur de journée et danse inlassablement au seul rythme d'un vieux métronome.Mais les événements vont se précipiter. Leur mère, atteinte d'un cancer, décède. Les dernières rumeurs sont alarmantes : c'est la guerre. Les commerces, les banques, tout est fermé. Il n'y a plus de travail, plus d'essence. La crise est grave, l'époque est à la survie. Après la mort du père, les deux sœurs vont devoir réagir. Il faut reprendre le travail du potager, faire du bois.  Les difficultés à surmonter sont énormes, mais leur chance réside dans la forêt qui leur offre des ressources en quantité, à condition de retrouver un savoir oublié depuis des lustres. La tension entre les deux sœurs est palpable, et elles doivent affronter les épreuves malgré le désespoir qui les assaille. Ce roman, qui avait connu un grand succès dès sa parution aux Etats-Unis il y a 20 ans, est magnifique. Empreint de poésie, ce récit est une véritable ode au retour à la nature.

Le Dimanche des mères

Dimahce des meres

Le Dimanche des mères - G. Swift

Ed. Gallimard

Ce roman court, au style très épuré, nous transporte le 30 mars 1924. C’est le dimanche des mères et tous les aristocrates anglais ont donné leur journée à leurs domestiques afin qu’ils puissent rendre visite à leur mère. Pour Jane, jeune femme de chambre orpheline c’est un jour de repos comme un autre. Elle a prévu de lire tranquillement,  de se balader à bicyclette dans la campagne environnante. Mais finalement sa journée sera différente après le coup de téléphone chez ses patrons de son amant de longue date, Paul. Ce jeune homme de bonne famille doit se marier d’ici une quinzaine de jours et il propose donc à Jane un dernier rendez-vous chez lui. Ils seront alors tranquilles puisque les domestiques et ses parents, les maîtres de maison ne sont pas là : la demeure est vide. La jeune fille découvre alors la chambre de Paul. Après le départ de celui-ci, parti retrouver sa fiancée, Jane parcourt, nue les différentes pièces de cette maison. Elle déambule, se souvient de ses débuts en tant que femme de chambre et nous découvrons alors  sa passion pour la littérature et particulièrement les romans d’aventure. Lecteurs, nous comprenons très vite que cette journée va changer la vie de Jane. L’auteur parvient par son écriture très poétique à dépeindre une époque, une époque en pleine mutation. Il nous dévoile peu à peu ce très beau personnage de Jane, une jeune fille qui sait ce qu’elle veut et qui fera tout pour être ce qu’elle souhaite.

Le Bureau des Jardins et des Etangs

Bureau jardins etangs

Le Bureau des Jardins et des Etangs - D. Decoin

Ed. Stock

Empire du Japon, XIIe siècle. A la mort de Katsuro, pêcheur de carpes pour les bassins impériaux, la jeune Miyuki est contrainte de quitter le village de Shimae. Elle doit, en effet, livrer au Bureau des Jardins et des Étangs les dernières carpes que son époux avait capturées. Didier Decoin nous fait voyager à la suite de son héroïne avec ce roman dépaysant et très bien écrit.

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar

Quelques jours vie tomas kusar

Quelques jours dans la vie de Tomas Kusar - A. Choplin

Ed. La Fosse aux ours

Peut-être connaissez-vous Vaclav Havel, auteur engagé et dissident qui devint président de la République Tchèque après la révolution de velours. Tomas Kusar est un simple garde-barrière, sa rencontre avec Havel sous le régime communiste sera pour lui un bouleversement. Un très beau roman, fin et sobre, entre réalité et fiction, sur l'acte de foi qu'est l'opposition à un régime totalitaire.

 

Mon dernier continent

Mon dernier continent

Mon dernier continent - M. Raymond

Ed. Stock

Deborah, passionnée de l’Antarctique, travaille pour une organisation scientifique et étudie les colonies de manchots qui vivent sur cette immensité de glace et qui sont menacés par le réchauffement climatique et les croisières touristiques de plus en plus nombreuses dans cette région. Elle rencontre Keller, passionné comme elle. Ils vont se retrouver et vivre leur histoire d’amour au rythme des missions qui les ramènent pendant l’été austral sur le continent blanc. Un récit fort et émouvant.

Un travail comme un autre

Un travail comme un autre

Un travail comme un autre - V. Reeves

Ed. Stock

En Alabama, au début du siècle dernier, Roscoe, ancien électricien, reprend à contrecœur la ferme héritée par sa femme, Marie. Alors que son couple se délite et que la production de ses terres s’effondre, Roscoe a l’idée de raccorder illégalement la ferme à la ligne d’électricité toute proche. Avec l’aide de Wilson, qui travaille pour la famille de Marie depuis des années, il va faire revenir la prospérité au moyen d’une moissonneuse batteuse électrique. Le destin des deux hommes va basculer lorsqu’on retrouve un  mort à cause des branchements illégaux.

Sur les chemins noirs

Sur les chemins noirs

Sur les chemins noirs - S. Tesson

Ed. Gallimard

Après sa chute terrible en 2014, Sylvain Tesson décide de partir à la rencontre de l’hyper-ruralité à la française. Le voilà donc sillonnant la France à travers une diagonale improbable, du Mercantour au Cotentin , empruntant ces petits sentiers à peine esquissés sur les cartes IGN qui vont lui permettre de traverser des campagnes reculées, désertées, aux hameaux abandonnés et aux fermes en ruines. Le silence des régions désertiques et les nuits à la belle étoile restent ce qu’il affectionne par dessus tout. Pour notre plus grand bonheur.

Séduire Isabelle A.

Seduire isabelle a

Séduire Isabelle A. - S. Bassignac

Ed. JC Lattès

Quand on a une relation durable et sérieuse, quoi de plus normal que d’être présenté à la famille de sa fiancée. Seulement voilà, cette famille est tout sauf normale. Des grands-parents aux beaux-parents, en passant par l’oncle et les petits-enfants, le pauvre Pierre va découvrir une tribu complètement loufoque, aux comportements un brin extravagants. Ils sont attachants, peut-être, mais un peu fatigants. Surmontera-t-il l’épreuve ?

Les Délices de Tokyo

Delices tokyo

Les Délices de Tokyo - Durian Sukegawa

Ed. Albin Michel

Après quelques années passées en prison, Sentarô vivote à Tokyo. Afin de rembourser une dette, il s'occupe de la boutique de dorayaki de la femme de son créancier. La cuisine ne le passionne pas et il s'agace des collégiennes qui viennent quotidiennement à la boutique. La rencontre avec une vieille femme qui cuisine à merveille va lui permettre de se projeter dans l'avenir et de s'investir dans la boutique. Mais sa nouvelle employée cache un passé dramatique qui les poursuivra tous les deux. J'ai beaucoup aimé ce roman centré sur les relations humaines et qui aborde avec délicatesse les questions de la différence, de la peur et du regard de l'autre.

Sur cette terre comme au ciel

Enia

Sur cette terre comme au ciel - Davide Enia

Ed. Albin Michel

Aucun doute, voici une histoire d'hommes. Palerme, entre l'après-guerre et les années 90. 3 générations d'hommes. Le grand-père, un taiseux, le père, surnommé le Paladin, et Davidù, le Poète. Tous boxeurs ! Et pas des médiocres, des bons, qui esquivent, mais qui frappent aussi, rapides comme la foudre. Tous seront entrainés par Umbertino, ancien espoir de la boxe, homme dur, qui ne vit que pour le noble art, et qui dispense tout son savoir faire pour amener ses protégés le plus haut possible. Avec lui, tous les coups sont permis.
Entre la rue et la débrouille, toujours avec l'envie de réussir chevillée au corps, tous vont s'accrocher, suant sang et eau pour gagner, encore et encore, et s'approcher du graal, le titre national. Davide Enia a signé là une bien belle histoire, puissante, sur un monde viril, machiste, sur une époque, une atmosphère, entre histoire d'amitiés et d'amours, dans une Sicile gangrénée par la mafia et la misère.

L'Archipel d'une autre vie

Archipel autre vie

L'Archipel d'une autre vie - Andreï Makine

Ed. Seuil

URSS, années cinquante. Pavel Gartsev, a été envoyé en Sibérie rejoindre d’autres réservistes qui s’entraînent. Lorsqu’un dangereux prisonnier s’enfuit, Pavel doit prendre part à une chasse à l’homme dans la taïga. La confrontation des soldats avec la nature va exacerber les tensions au sein du groupe et mettre en lumière la violence et la lâcheté. Un roman haletant et déstabilisant dans lequel la nature est un personnage à part entière.

 

Eclipses japonaises

Eclipses japonaise

Eclipses japonaises - Eric Faye

Ed. Seuil

Dans ce roman captivant Eric Faye décrit une galerie de destins hors norme, de vies brutalement arrachées à leur quotidien, et qui vont connaître une trajectoire improbable. De manière détaillée, tel un document fiction, l'auteur évoque des  faits qui se sont déroulés au Japon et qui relèvent de la plus pure tradition des romans d'espionnage. Une jeune étudiante qui rentre de son cours de badminton, une jeune femme qui se promène avec sa mère et un archéologue qui travaille sur un site de fouilles ont  un point commun, ils vont se trouver au mauvais endroit au mauvais moment. Drogués, enlevés, ils vont se réveiller loin de chez eux, réalisant que la vie qu'ils connaissaient jusqu'à maintenant est terminée ; ils sont maintenant des otages, vivant en semi-liberté dans ce pays totalitaire qu'est la Corée du Nord. S'ils espèrent longtemps revoir leur pays, ils vont se rendre à l'évidence, leur nouvelle vie est ici. Cette histoire édifiante qui s'est déroulée dans les années 70, renvoie à des faits réels qui ont été dévoilés il n'y a pas si longtemps. Après 30 ans passés en Corée du Nord, des otages, japonais pour la plupart, mais également des américains, ont  servi de monnaie d'échange et ont été renvoyés dans leur pays d'origine. Mariés en Corée, ayant eu des enfants, le retour à leur vie d'avant ne sera pas si simple.

Un paquebot dans les arbres

Paquebot arbres

Un paquebot dans les arbres - Valentine Goby

Ed. Actes Sud

La lecture du précédent roman de Valentine Goby, Kinderzimmer, m’avait bouleversée. J’ai retrouvé dans ce nouveau livre la même intensité et la même humanité. Dans la années 50, une famille de la Roche-Guyon nous dévoile son histoire. Le père Paulot tient le bar du village, un lieu omniprésent dans la vie de tous les habitants, un lieu de fête où le son de l’harmonica de Paulot donne le rythme. Odile, son épouse le couve du regard malgré la fatigue et ses trois enfants, Annie, Mathilde et Jacques l’admirent. Le bonheur de cette famille va s’éteindre en une soirée lorsque le père s’effondre sur le comptoir : il a des bacilles plein les poumons et doit partir au sanatorium. Ruiné, le foyer éclate : les enfants sont confiés à différentes familles d’accueil. Les amis, malgré eux, s’éloignent par peur de la contagion. Alors Mathilde va tout faire pour que le clan existe encore. Malgré son jeune âge, « le p’tit gars » de son père va parvenir à maintenir ce lien parfois si fin entre les différents membres de la famille. Elle se bat notamment pour que son père retrouve le sourire et que son jeune frère puisse venir vivre avec elle. Comme dans Kinderzimmer, Valentine Goby donne vie à un magnifique personnage féminin. Mathilde est une adolescente rebelle, qui veut vivre sa vie mais qui porte sur le quotidien un regard déjà tellement adulte. Cette histoire vraie est avant tout une histoire d’amour magnifique, témoin d’une époque et qui permet au lecteur de ne pas oublier.