Romans

Juste avant l'oubli

Juste avant l'oubli

Alice Zeniter - Ed. Flammarion

D’un côté, réunis sur une île des Hybrides pour un colloque, une bande de furieux, spécialistes de l’œuvre de Galwin Donnell, célèbre auteur de polar mort tragiquement, et de l’autre, Franck, amoureux transi, débarquant sur cette île pour convaincre sa fiancée, organisatrice passionnée du colloque, de l’épouser. Mais rien ne se passera simplement, d’autant plus que l’île renferme quelques secrets.

Caira

Ah ça ira

Denis Lachaud - Ed. Actes Sud

Après un début tonitruant – nous sommes en 2015, une bande d’extrémistes enlève le président de la République – Antoine, l’instigateur de l’opération, sort de prison où il a passé plus de vingt ans, et découvre une société chamboulée, où ses repères et ses idéaux n’ont plus place. Les problématiques aperçues aujourd’hui sont alors décuplées, la rue gronde devant la fracture sociale devenue un abîme, le monde est en ébullition. La révolution a-t-elle toujours une place ?

Inconstance

L'inconstance des démons

Eugène Green - Ed. Robert Laffont

Vous serez comblé par ce roman si vous avez aimé l’atmosphère des aventures extraordinaires d’Edgar Alan Poe. Ce récit, situé au Pays Basque du Nord, flirte en permanence avec le surnaturel. Il s’agit d’une bien étrange histoire dans laquelle un jeune garçon est en proie à des crises démoniaques qui lui font vivre des procès en sorcellerie vieux de plusieurs siècles, quand l’église brûlait tout ce qui faisait peur. Un ancien neurologue, appelé à son chevet, va tenter de percer le mystère.

La Septième fonction du langage

La septième fonction du langage

Laurent Binet - Ed. Grasset

Laurent Binet nous sert un texte décalé, savoureux, dans lequel on retrouve pêle-mêle des philosophes de tout poil (Sartre, Bernard-Henri Lévy, Sollers), des dingues de linguistique, des spécialistes de sémiologie, des jouteurs de rhétorique, des adeptes de backrooms gays, des agents bulgares au fameux parapluie tueur, des hommes politiques dont Giscard et Mitterrand, prêts à batailler pour les présidentielles – nous sommes en 1980 – et au milieu, Simon Bayard, flic solitaire à la Lino Ventura, un peu bourru et brut de décoffrage, accompagné d’un jeune spécialiste en étude des signes, sorte de traducteur qui va l’aider dans son enquête pour mieux appréhender ce monde interlope d’intellectuels qui gravitent autour de Roland Barthes, personnage emblématique du milieu littéraire de l’époque. Celui-ci vient de mourir, renversé par une camionnette, et au plus haut de l’Etat on pense qu’il a été assassiné car détenteur d’une information capitale en lien direct avec le langage. Mystérieux, vous avez dit mystérieux ? Bref, Laurent Binet s’est régalé à nous livrer une histoire un brin farfelue mais pas seulement, prétexte à nous parler des travaux menés par cet érudit qu’était Roland Barthes et d’autres, éminents théoriciens du langage. Abscons par moment ? Sans doute, mais aussi un vrai régal, une sorte de version inédite des barbouzes chez les intellos.

La Profession du père

Profession du père

Sorj Chalandon - Ed. Grasset

Quel père. Complètement mythomane, fou à lier, ridicule dans l’excès. Ça aurait pu prêter à rire, si ce n’avait été la violence s’invitant au quotidien, contre sa femme et son fils. A l’écouter il avait fondé les compagnons de la chanson, il avait été un temps conseiller du général de Gaulle, puis membre de l’OAS, ensuite agent secret. C’est en fait une liste interminable de ce qu’il avait pu faire, de ce qu’il avait été, mais quand on est gamin et qu’à l’école on doit donner la profession du père, c’est compliqué. Par moment on plonge dans l’absurde, quand le père mêle son fils à son délire et en fait son petit soldat, prêt pour des missions ultra secrètes. Les communistes sont partout, il faut être prêt à toute éventualité. Sorj Chalandon nous plonge dans une enfance absolument hallucinante, sous le joug de ce père dément, sous les yeux de sa mère résolument passive, dans le déni, consciente qu’elle avait deux enfants à la maison. Un texte émouvant.

Venus d'ailleurs

Venus d'ailleurs

Paola Pigani - Ed. Liana Levi

Venus d’ailleurs est le deuxième roman de Paola Pigani. En 2013, elle avait écrit N’entre pas dans mon âme avec tes chaussures qui lui avait valu de nombreux prix et de très belles critiques. Nous la découvrons cette année avec ce nouveau texte, et son écriture tout en retenue nous a beaucoup touchés. En 1999, Mirko et sa sœur Simona fuient le Kosovo alors en plein conflit. Dans leur pays, ils ont vécu des moments de joie avec leur famille mais désormais ils partent pour survivre. Arrivés enfin à Lyon après un voyage périlleux, tous les deux ne voient pas de la même manière cette nouvelle vie qui s’offre à eux. Simona veut apprendre le français ; elle a trouvé un travail dans un magasin d’habits, est euphorique et veut aller de l’avant. Mirko, lui est nostalgique de ce qu’il a laissé derrière. Le jour, il travaille avec d’autres réfugiés sur des chantiers et la nuit, il part explorer la ville et utilise le graff pour exprimer son malaise. Très belle découverte de cette rentrée.

Ce pays qui te ressemble

Ce pays qui te ressemble

Tobie Nathan - Ed. Stock

Tobie Nathan est né au Caire en Egypte en 1948. Dans son nouveau roman, il donne à l’Egypte son plus beau rôle et le présente comme son personnage principal. En effet, il nous raconte l’histoire de ce pays du début du XXème siècle jusqu’à la prise de pouvoir de Nasser en 1952. Il témoigne ainsi de la fin des grandes dynasties égyptiennes et de l’islamisation du pays. Il nous conte aussi une magnifique histoire d’amour interdite entre un frère et une sœur de lait. Lui est juif, elle est musulmane… Par une écriture extrêmement sensuelle et presque magique, l’auteur nous dévoile leurs vies, leur rencontre et leurs tourments.

Délivrances

Délivrances

Toni Morrison - Ed. Christian Bourgois

Grande dame dans la littérature américaine, Toni Morrison a reçu en 1988 le Prix Pulitzer puis le Prix Nobel en 1993. Aujourd’hui retraitée de l’université où elle a enseigné la littérature pendant de très nombreuses années, elle continue à écrire sur les thèmes qui la touchent tels que le racisme, la liberté et l’égalité.

Dans son dernier livre Délivrances, son héroïne Lula Ann a, quand elle était toute jeune, témoigné contre son institutrice. Celle-ci a été condamnée à une lourde peine de prison à cause de ses accusations. Aujourd’hui Lula Ann veut se racheter car ce faux témoignage la hante.

Les Nuits de  laitue

Les nuits de laitue

Vanessa Barbara - Ed. Zulma

Lors de la rentrée littéraire, mon petit plaisir est de découvrir des nouveaux auteurs. Vanessa Barbara est une jeune journaliste de Sao Paulo et Les Nuits de laitue est son premier roman. Son univers m’a fait très vite penser à Rosa candida écrit par une auteur islandaise que nous avions beaucoup aimée.

Lire la suite

La Maladroite

La maladroite

Alexandre Seurat - Ed. Du Rouergue

La maladroite est le premier roman d’Alexandre Seurat. Vous allez découvrir un texte très court mais d’une grande force. Très court comme la vie de Diana, cette petite fille qui est morte trop tôt. En effet l’auteur aborde le thème difficile de la maltraitance. Diana est une petite fille qui n’était pas désirée par sa mère et celle-ci n’a jamais su l’aimer. Diana a été une petite fille battue par sa mère et son beau-père jusqu’au soir où la gifle a été trop violente et où Diana ne s’est pas relevée.

Lire la suite

Le Chemin des âmes

Le Chemin des âmes

Joseph Boyden - Ed. Le Livre de poche

On m’avait dit que ce serait un texte que je ne pourrais plus oublier. Il y a déjà quelques jours que j’ai terminé ce livre et cette lecture me hante encore. D’origine canadienne, Joseph Boyden a publié ce premier roman en 2005 et fut tout de suite salué par la critique.

Nous sommes en 1919 au Canada et Niska une vieille sorcière indienne vient chercher à la gare son neveu Xavier revenu de la guerre. En effet lui et son meilleur ami s’étaient engagés dans l’armée canadienne dès le début du conflit et sont partis combattre dans un pays qui les faisait alors rêver appelé la France. Niska comprend que Xavier survit, il a vu trop d’horreurs et va sombrer. Elle perdra alors la seule famille qui lui reste. Durant les trois jours de canoë qui les séparent de leur campement, elle va essayer de le ramener à la vie et de sauver son âme brisée. Elle va lui conter son histoire, le soigner grâce aux plantes qu’elle maîtrise parfaitement et surtout le faire parler. D’abord sous l’emprise de la morphine Xavier va peu à peu lui raconter sa guerre, ses combats. Le plus dur sera pour lui de parler enfin de son meilleur ami, ce frère qui s’est perdu dans ce conflit et qui ne rentre pas.

Les personnages sont lumineux malgré leur douleur et la peur. L’auteur parle de la folie comme personne. C’est un livre qui va vous changer, je vous le promets.

Otages intimes

Otages intimes

Jeanne Benameur - Ed. Actes Sud

Etienne vient d’être libéré après avoir été retenu en otage pendant plusieurs mois. Retourner dans son petit appartement à Paris, il ne peut pas. Son métier, photographe de guerre, il l’aime mais repartir lui semble impossible. Alors il rentre dans son village natal chez sa mère où il retrouve deux amis d’enfance avec qui il a tout partagé. Ensemble ils vont essayer de comprendre quelle part de nous nous gardons en otage, malgré nous ou de manière volontaire. Jeanne Benameur écrit là un texte très intime et très touchant. Après Profanes, on retrouve avec toujours autant de plaisir son écriture : on lit et on relit certaines phrases avec bonheur.

Lafille

La fille

Tupelo Hassman - Ed. 10-18

Ce premier roman est une vraie réussite. Il nous dépeint de manière extraordinaire le quotidien miteux d’une gamine au destin tout tracé, confinée dans une bourgade du Nevada, où les trailer parks, véritables villages de caravanes, abritent la misère, l’ignorance et le sordide d’une communauté blanche.

Lire la suite

Le Cavalier suédois

Le cavalier suédois

Leo Perutz - Ed. Phébus

Voici une histoire extraordinaire, basée sur une usurpation d'identité. Au début du XVIIIème siècle deux hommes font connaissance: Christian Von Tornefeld, gentilhomme déserteur de l'armée suédoise, et "Pièges à poules", bandit de grand chemin prêt à tout pour échapper à sa condition. Mais c'est surtout sa rencontre avec la promise du jeune Von Tornefeld, une jeune châtelaine en passe d'être ruinée, qui le pousse à fomenter un plan diabolique. Une fois débarassé du prétendant, il va se présenter auprès de la jeune Maria Agneta sous sa nouvelle identité.

Ce récit, aux accents machiavéliques, nous transporte à travers les méandres de l'âme, et nous achemine vers un dénouement diabolique, porté par le style magnifique de Leo Perutz.

Pour ceux qui ne connaissent pas l'auteur, à découvrir absolument.

Photo de groupe au bord du fleuve

Photo de groupe au bord du fleuve

Emmanuel Dongala - Ed. Babel

Emmanuel Dongala est né en 1941 au Congo qu’il a quitté en 1997 au moment de la guerre civile. Il vit aujourd’hui aux États-Unis où il est professeur.

Dans Photo de groupe au bord du fleuve nous sommes en Afrique et Obama vient d’être élu président des États-Unis. Nous découvrons un groupe de femmes, casseuses de pierre c’est à dire qu’elles passent leur journée à taper des gros cailloux entre eux afin d’en faire du gravier qu’elles vendent ensuite par sacs. Lorsqu’elles apprennent qu’un nouvel aéroport va être construit, elles comprennent alors que les entrepreneurs vont avoir besoin de toujours plus de graviers et que les intermédiaires ont augmenté leur prix. Alors elles décident elles aussi de demander un prix plus élevé pour leur sac. Ce combat qui devrait leur permettre de vivre plus dignement va prendre des proportions inattendues et secouer tout le continent.

C’est vraiment un très beau roman social et humaniste. L’auteur utilise la porte-parole du groupe, Méréana pour raconter cette histoire. Il utilise la deuxième personne du singulier, ce qui renforce vraiment le lien qui nous unit à elle et à toutes ces autres femmes dont nous découvrons peu à peu la vie. Il y a également beaucoup d’humour dans l’écriture d’Emmanuel Dongala. C’est donc vraiment un très bon moment de lecture que je vous recommande. Vivement !!!

Miniaturiste

Miniaturiste

Jessie Burton - Ed. Gallimard

Nous voilà transportés à Amsterdam au XVIIème siècle. Nella, une jeune fille de 18 ans vient d’épouser un riche commerçant beaucoup plus âgé qu’elle. En effet, c’est la seule solution à la mort de son père quand sa mère découvre l’ampleur des dettes de son mari. Nella quitte donc sa mère et ses sœurs pour venir s’installer dans sa nouvelle demeure à Amsterdam. Elle fait la connaissance de Marin la sœur de son mari qui ne s’est jamais mariée et qui prend très au sérieux son rôle de maîtresse de maison. Son mari brille quant à lui par son absence : en effet plusieurs jours se sont écoulés et Nella ne l’a toujours pas rencontré. Toutefois la jeune fille reçoit de sa part un cadeau de mariage : la reproduction exacte de sa maison en miniature. La jeune femme va alors commander à un miniaturiste des objets pour remplir cette demeure. Mais à la place des objets qu’elle commande Nella reçoit d’autres objets représentant des choses très intimes de la maison que personne n’est sensé connaître… Qui est donc ce mystérieux miniaturiste que Nella n’arrive jamais à rencontrer ? Quel secret cachent son mari et sa sœur ? Nella va tout faire pour comprendre. C’est vraiment un très bon roman historique, dépaysant à souhait et passionnant ! J’ai adoré…

Wburden

L'incroyable histoire de Wheeler Burden

Selden Edwards - Ed. 10-18

C’est un premier roman qui dès sa parution reçut de très belles critiques… Wheeler Burden vit en 1988 aux Etats-Unis. Alors quelle ne fut pas sa surprise lorsqu’il se réveille un matin à Vienne en 1897 ! La ville est alors en pleins bouleversements culturels et politiques. Le maire qui vient d’être élu revendique des idées antisémites fortes.  Et nous pouvons croiser dans les rues de la ville Malher qui marquera l’histoire de la musique, Gustav Klimt et Egon Schiele, prêts à devenir de grands peintres mais aussi des futurs grands noms de la philosophie. Complètement déboussolé, Wheeler Burden décide de demander de l’aide à un jeune thérapeute : Sigmund Freud. Celui-ci n’a pas encore découvert son complexe d’Œdipe et Wheeler Burden le met sur la voie. En effet le jeune homme est partagé entre le fait de ne rien changer à l’Histoire, ou bien au contraire de changer le destin de l’humanité. En effet dans un petit village pas très loin de Vienne, vit alors un petit garçon de 6 ans nommé Adolph Hitler : Wheeler a un énorme pouvoir, il pourrait complètement transformer le futur ! Il va aussi partir sur les traces de ses grands-parents qui ne vont pas tarder à se rencontrer à Vienne et découvrir ainsi un lourd secret de famille. C’est fascinant, étonnant !!! On se laisse prendre dans cette aventure extraordinaire. Je vous le conseille vivement.

Madame rêve

Madame rêve

Pierre Grillet - Ed. Stock

Il y a des chansons qui ont une histoire. C'est le cas avec Madame rêve, chanson emblématique d'Alain Bashung, et c'est son auteur, le parolier Pierre Grillet, qui nous la raconte. Une histoire d'amour tumultueuse, sur fonds de passion, d'extravagances et de ruptures, l'histoire d'une femme qui ne vivait que dans l'extrême, dans la démesure, à s'en brûler les ailes, et à laisser son amant exsangue. Un beau texte plein d'émotions et de finesse.

Reinedusud 1

La Reine du Sud

Arturo Pérez-Reverte - Ed. Points

Cette femme, Teresa Mendoza - cette reine du sud - va devenir un mythe. Fuyant le Mexique et ceux qui ont assassiné son amant, elle s'établit en Espagne où elle refait sa vie avec un autre homme, toujours dans le monde du transport de drogue. Si le premier pilotait un avion et prenait tous les risques pour atterrir sur des pistes minuscules et poussiéreuses, celui-ci pilote un hors-bord pour livrer la marchandise depuis le Maroc vers les côtes espagnoles. Mais la fin de ces convoyeurs est toujours la même, brutale et tragique. Après un court séjour en prison et une rencontre déterminante, elle prend son destin en main et décide de traiter avec les plus grandes organisations criminelles : le cartel de Medellin et la mafia Russe. Froidement, elle va alors devenir une figure, la figure du transport de haschisch et de cocaïne en Méditerranée. Face à la concurrence des caïds Galiciens, elle annonce qu'elle n'a rien à perdre, sa solitude est sa force. Et quand se présente l'occasion de venger la mort de Davila Parra, le pilote trop téméraire de ses débuts, elle fait ce qu'il faut.

Avec son style unique, extrêmement riche et limpide, Arturo Perez-Reverte signe le portrait d'une femme énigmatique, à la vie hors du commun, aussi puissante que solitaire, caïd de la drogue sans l'avoir voulu. Si vous ne connaissez pas cet auteur, découvrez le sans tarder avec ce roman captivant.

Gwyn 1

Mr Gwyn

Alessandro Baricco - Ed. Folio

Jasper Gwyn en a décidé ainsi : il n’écrira plus de roman. Celui qui a déjà écrit trois ouvrages à succès a envie d’autre chose. Il veut désormais retrouver le plaisir de la solitude et il est prêt pour cela à changer de métier. Après plusieurs mois d’errance, de doutes et de promenades nocturnes, Mr Gwyn sait ce qu’il veut faire : il sera copiste. Il va utiliser ses talents d’écrivain pour copier les gens, réaliser leur portrait comme le fait un peintre, mais avec des mots. Ce métier n’a jamais existé mais il pense que cela peut marcher. Alors il cherche un endroit où il pourra recevoir ses clients. Il soigne l’ambiance sonore ainsi que la lumière qui doit rappeler l’enfance.

Voilà le point de départ de ce roman d’Alessandro Baricco. Une atmosphère très particulière est présente dès le début de ce livre. On y fait d’ailleurs de très belles rencontres : en effet Jasper Gwyn laisse sa place et disparaît peu à peu. Mais n’était-ce pas là sa volonté ?