Harpo

Fabio Viscogliosi - Ed. Actes Sud

Nous sommes en 1933. Un homme erre dans la campagne Ardéchoise. Sa voiture a versé dans un fossé, il en est ressorti choqué, et il chemine désormais sur les petites routes désertes, contemplant le paysage, les arbres, les animaux. Il croise la route d’un homme qui le recueille et l’héberge, comprenant qu’il a affaire à un amnésique. Cet homme, visiblement un américain, ne connait pas son identité, ne sait absolument pas ce qu’il fait là, et n’en sait pas davantage sur sa provenance. Son hôte finit par le confier aux bons soins de sa sœur, qui vit à Lyon, et qui va s’attacher, avec l’aide de son mari, à résoudre ce mystère, et découvrir qui il est réellement. Ce personnage énigmatique, un peu lunaire, perdu, c’est Harpo, un des Marx Brothers qui sont alors au faîte de leur gloire.

D’une jolie plume, tout en sensibilité, par petites touches, l’auteur va faire vivre cet épisode improbable à l’acteur, de retour d’une tournée triomphale en URSS. Loin du personnage de cinéma loufoque et décalé, Fabio Viscogliosi nous dépeint un Harpo extrêmement attachant, qui va traverser ce moment avec grâce et sérénité. Fait réel ou fantasme ? Peu importe, tant on est comblé par ce petit bijou littéraire.