Je m'appelle Lucy Barton

Lucy

Je m'appelle Lucy Barton de Elizabeth Strout

Ed. Fayard

L’auteure d’Olive Kitteridge nous livre là un magnifique roman sur l’identité. Comment parvenir à se construire quand on n’a pas eu les mêmes repères que les autres dans son enfance ? Lucy, immobilisée dans son lit d’hôpital, passe 5 jours et 5 nuits à discuter avec sa mère qu’elle n’a pas vu depuis des années. Par une écriture très intimiste, Elizabeth Strout rend parfaitement la fébrilité de ses personnages. Elle signe un très beau texte sur la construction de soi, vaste thème qu’elle nous propose de décrypter.