Là où chantent les écrevisses

Delia Owens - Ed. Seuil

Delia Owens, zoologiste américaine, nous offre un magnifique premier roman qui a déjà rencontré un beau succès aux Etats-Unis.

Nous sommes en Caroline du Nord où Kya, petite fille de 10 ans  abandonnée par sa famille, se retrouve seule à devoir survivre dans un lieu devenu son refuge : les marais. Elle va tout faire pour échapper aux services sociaux et grâce à quelques personnes bienveillantes, qu lui achètent ce qu’elle  ramène de ses expéditions de pêche, s’en sortir. Au fil du temps, celle qu’on appelle désormais « La fille des marais » s’aguerrit. Ce marais, c’est son domaine. Elle en connaît les moindres détails.

Un jour, elle rencontre un jeune homme, fils de pêcheur, Tate qui va lui apprendre à lire et à écrire. A ses côtés, Kya découvre la poésie, les sciences et voit alors la nature d’un autre regard. Mais Tate afin de poursuivre ses études, l’abandonne lui aussi et Kya,à nouveau confrontée à la solitude, va alors croiser le chemin de celui qui va lui promettre une autre vie. Mais vient il réellement en ami…

Ce roman est une véritable hymne à la nature, porté par le magnifique personnage de Kya.  Il y a , à ses cotés, d’autres très belles personnes auxquelles nous nous sentons si vite liés. L’auteure nous dévoile son regard de naturaliste passionnée. C’est dépaysant, envoûtant, beau. Un véritable bonheur de lecture.