La porte des enfers

Porte enfers

La porte des enfers - Laurent Gaudé

Ed. Babel

J’ai découvert Laurent Gaudé en 2002 avec La mort du roi Tsongor qui lui avait valu le Prix Goncourt des Lycéens. Ce texte m’avait énormément plu et touché, c’était la première fois que j’attendais avec impatience le nouveau roman d’un auteur, et je fus très heureuse après ma lecture du Soleil des Scorta. Je fus bouleversée par La porte des Enfers publié en 2008. A Naples, un homme perd son fils au cours d’une fusillade. Après ce drame, ce chauffeur de taxi erre la nuit dans les rues de la ville. Il va faire des rencontres étonnantes et notamment celle d’un professeur qui croit en l’existence des Enfers et à la possibilité de s’y rendre. L’homme promet alors à sa femme, anéantie par la mort de son enfant, de se venger ou bien de lui ramener son fils. Il entame alors avec ses compagnons de route sa descente aux Enfers ... Ce texte quasi mythologique m’a énormément marquée. En tant que libraire j’ai défendu ce roman passionnément à sa sortie. Encore aujourd’hui j’aime le faire connaitre car il ne faut pas passer à côté.