Le Dimanche des mères

Dimahce des meres

Le Dimanche des mères - G. Swift

Ed. Gallimard

Ce roman court, au style très épuré, nous transporte le 30 mars 1924. C’est le dimanche des mères et tous les aristocrates anglais ont donné leur journée à leurs domestiques afin qu’ils puissent rendre visite à leur mère. Pour Jane, jeune femme de chambre orpheline c’est un jour de repos comme un autre. Elle a prévu de lire tranquillement,  de se balader à bicyclette dans la campagne environnante. Mais finalement sa journée sera différente après le coup de téléphone chez ses patrons de son amant de longue date, Paul. Ce jeune homme de bonne famille doit se marier d’ici une quinzaine de jours et il propose donc à Jane un dernier rendez-vous chez lui. Ils seront alors tranquilles puisque les domestiques et ses parents, les maîtres de maison ne sont pas là : la demeure est vide. La jeune fille découvre alors la chambre de Paul. Après le départ de celui-ci, parti retrouver sa fiancée, Jane parcourt, nue les différentes pièces de cette maison. Elle déambule, se souvient de ses débuts en tant que femme de chambre et nous découvrons alors  sa passion pour la littérature et particulièrement les romans d’aventure. Lecteurs, nous comprenons très vite que cette journée va changer la vie de Jane. L’auteur parvient par son écriture très poétique à dépeindre une époque, une époque en pleine mutation. Il nous dévoile peu à peu ce très beau personnage de Jane, une jeune fille qui sait ce qu’elle veut et qui fera tout pour être ce qu’elle souhaite.