Le Huitième livre de Vésale

Huitieme livre vesale

Le Huitième livre de Vésale - Jordi Llobregat

Ed. du Cherche Midi

Ce premier roman n’est pas sans rappeler L’Ombre du vent de Carlos Ruis Zafon. Ils ont en commun le cadre de leur histoire puisque Le Huitième Livre de Vésale se passe aussi au cœur de la ville de Barcelone. Nous sommes là en 1888, à quelques jours de l’ouverture de l’Exposition universelle. Daniel Amat, jeune professeur à Oxford, revient dans sa ville natale pour l’enterrement de son père. Celui-ci était un médecin extrêmement respecté, notamment dans les quartiers populaires de la ville car il n’hésitait pas à se rendre dans les lieux les plus sombres afin de soigner les gens les plus démunis. Il y a dix ans, un drame familial a poussé Daniel à quitter l’Espagne pour se reconstruire et essayer d’oublier la mort de sa fiancée.

Lors des funérailles de son père, il apprend que celui-ci pourrait avoir été assassiné : en effet il était sur les traces d’un mystérieux assassin qui tue depuis des mois des jeunes ouvrières issues des bas-quartiers de la ville. Concentrés sur les derniers préparatifs de l’Exposition, les puissants de la ville se soucient peu de ces victimes et les vieilles superstitions refont surface. Daniel décide alors de reprendre l’enquête de son père avec l’aide d’un journaliste ainsi que d’un jeune étudiant en médecine qui fut le dernier assistant de son père.

Vous ne pourrez pas lâcher ce livre. Dès le départ, l’auteur nous happe avec une histoire passionnante, remplie de rebondissements où la magie des anciennes légendes prend place dans notre esprit…