Le jour d'avant

Avant

Le jour d'avant de Sorj Chalandon

Ed. Gallimard

Le 27 décembre 1974 une explosion retentit dans la fosse Saint-Amé de Liévin. 42 corps sont remontés par les équipes de secours. La région des Houillères est en deuil, la catastrophe est nationale. Joseph Flavent, jeune mineur de 20 ans, est parmi les victimes. Sa famille est brisée, son père en mourra. Son frère cadet, Michel, qui lui vouait une admiration sans borne, ne se remettra pas de la perte immense de ce grand frère magnifique qui lui faisait partager les mille choses qui font le bonheur de la vie. Il projetait de le rejoindre à la mine dès qu’il serait en âge, mais le destin en a voulu autrement, il ne sera jamais mineur.

40 ans plus tard, le voilà de retour au pays, ce pays si cruel qu’il a fui, avec une idée en tête, et surtout le mot que lui avait laissé son père peu avant de mourir, ces quelques mots simples et brutaux à la fois : « venge nous de la mine ». Une vie entière à ruminer, mais c’est décidé, il fera payer celui qu’il tient pour responsable de tous ces morts, celui qui était en charge de leur sécurité.

Encore une fois Sorj Chalandon sait choisir les bons mots pour faire ressortir toute l’émotion, toute la douleur contenue dans cette histoire. Le deuil, le remords et la culpabilité sont des thèmes abordés ici avec talent, pour notre plus grand bonheur.