Otages intimes

Otages

Otages intimes

Ed. Actes sud

Etienne vient d’être libéré après avoir été retenu en otage pendant plusieurs mois. Retourner dans son petit appartement à Paris, il ne peut pas. Son métier, photographe de guerre, il l’aime mais repartir lui semble impossible. Alors il rentre dans son village natal chez sa mère où il retrouve deux amis d’enfance avec qui il a tout partagé. Ensemble ils vont essayer de comprendre quelle part de nous nous gardons en otage, malgré nous ou de manière volontaire. Jeanne Benameur écrit là un texte très intime et très touchant. Après Profanes,  on retrouve avec toujours autant de plaisir son écriture : on lit et on relit certaines phrases avec bonheur.