Les derniers jours de nos pères

Dicker

Les derniers jours de nos pères

Ed.  De Fallois

Si vous avez aimé La Vérité sur l’affaire Harry Quebert, vous devriez apprécier de retrouver l’écriture de ce jeune auteur. Là encore Joël Dicker parvient en très peu de pages à nous lier à ses personnages. Les derniers jours de nos pères est en réalité son premier roman et aborde un sujet rarement traité dans la littérature jusqu’ alors, à savoir l’existence d’un groupe des services secrets créé par Winston Churchill pendant la deuxième guerre mondiale. Après une formation en accélérée ces agents étaient envoyés en France afin de réaliser des sabotages ou bien obtenir des renseignements. Ce roman présente leur histoire.