Un océan, deux mers, trois continents

Wilfried N’sondé - Ed. Babel

Ce roman raconte le destin hors du commun d’un personnage méconnu, oublié de l’histoire, Nsaku Ne Vunda. Né dans le royaume du Kongo à la fin du XVIème siècle, il est ordonné prêtre et est rebaptisé Dom Antonio Manuel. Sa vie va prendre un tournant extraordinaire quand le roi Alvare II le désigne comme son ambassadeur auprès du pape Paul V. Il va donc embarquer à bord d’un bateau pour rejoindre Rome. Mais auparavant, contraint par les activités marchandes du capitaine, il devra faire route vers le Brésil avant de rallier l’Europe. Il comprendra rapidement toute l’horreur de ce commerce avec la présence de dizaines d’esclaves entassés à fond de cale ; il est à bord d’un navire négrier. Cette découverte va être un choc, ébranlant sa foi, le plongeant d’abord dans l’abîme d’un désespoir sans nom face aux agissements dictés par la cupidité et l’intolérance, puis lui révélant la mission qui sera sienne désormais, rapporter au souverain pontife la réalité et l’ignominie de cette activité. Son voyage, durant de longues années, va être rythmé par les maladies, les tempêtes et les attaques meurtrières de pirates, mais sa résolution sans faille le portera jusqu’à Rome où il décédera en 1608. Un buste en marbre et un portrait seront commandés pour honorer ce saint homme venu délivrer une parole humaniste depuis ses terres lointaines d’Afrique.

 

Récits de vie Récits historiques